Actualités du voyage

5 villes européennes à découvrir à vélo

5 villes européennes à découvrir à vélo

Facebook logo Twitter logo Google+ logo LinkedIn logo Mail logo

 Moyen de transport écologique, le vélo permet de garder la forme en toute saison. En Europe, de plus en plus de villes proposent des aménagements pour les cyclistes. Côté tourisme, le vélo est une manière différente de découvrir une ville. Amateurs de city breaks et de vélo, ces 5 villes européennes vont vous donner envie de pédaler et de les visiter !

Copenhague

Envié pour l’ouverture d’esprit de ses habitants, imité dans le design et l’habitat, le Danemark est aussi un pays qui prône un mode de vie durable. Pas étonnant donc, que sa capitale, Copenhague, soit numéro un des villes cyclables en Europe selon le classement 2017 Copenhagenize Index. Ce mode de transport « vert » est apprécié des Copenhaguois(es) et connaît un énorme essor. Ne soyez donc pas surpris de voir des embouteillages de vélos aux heures de pointe ! En revanche, tout est fait pour que les cyclistes circulent de manière sûre. De gros investissements ont permis d'améliorer le réseau cyclable (350 km de pistes) à Copenhague ces 10 dernières années.
Mettez-vous donc à l’heure locale ! Sur place, il est possible de louer un vélo facilement et à petit prix, à la journée (environ 10€) ou à la semaine (environ 50€). Quoi de plus sympathique pour accéder aux parcs de la ville tel le Jardin du Roi (Kongens Have), les Jardins de Frederiksberg (Frederiksberg Have) à l’ouest ou encore le Parc des Cerfs (Dyrehaven) au nord de la ville ? Vous pourrez même emprunter des « ponts cyclables », très prisés des urbanistes danois.

Si vos mollets fatiguent mais que la soif d’explorer est toujours là, soyez rassuré : certains transports en commun admettent les vélos (en dehors des heures de pointe). A la belle saison, enfourchez votre bicyclette pour partir à la découverte des plages qui bordent la ville, comme l’Amager Strandpark.

Amsterdam

Pionnière des villes « cyclistes-friendly », Amsterdam est une destination où plus de la moitié des déplacements urbains se font à vélo. On estime ainsi que plus de 500 000 cyclistes circulent chaque jour ! A Amsterdam aussi, il n’est donc pas rare d’assister à des embouteillages de ces deux-roues mais tout est fait pour améliorer les infrastructures existantes. Si vous souhaitez vous mettre à cette habitude locale et profiter des 400 km de pistes cyclables de la ville pour partir à la découverte de ses canaux, de ses coffee shops, de ses musées ou de sa vie nocturne, restez prudent. En effet, plus de la moitié des vélos loués à Amsterdam ont une particularité : ils disposent d’un système de frein à rétropédalage.

Si vous n’êtes pas un adepte du vélo, commencez par vous habituer sur de courts trajets ; pourquoi pas lors d’une halte au Vondelpark, le plus grand et le plus célèbre parc de la ville ? Nul doute que ses 45 hectares promettent de belles balades ! En été, vous aurez l’occasion de profiter du théâtre en plein air qui s’y trouve et de sa programmation variée. 
Au cours de votre séjour à Amsterdam, demandez à votre hôtel s’il propose la location de vélos. Un grand nombre d’établissements incluent en effet ce service. 

Strasbourg

En France aussi, « la petite reine » a sa place ! C’est en Alsace que se trouve la ville la plus cyclable. Strasbourg détient le record de 536 km de pistes cyclables, ce qui représente 15% de sa superficie. De passage dans la capitale alsacienne, n’hésitez pas à louer un vélo en libre-service (Vélhop). Il est également possible de profiter de parkings réservés à ces deux-roues lors de vos escales culturelles. Ce mode de déplacement est  idéal pour se balader le long du Rhin. Les plus téméraires peuvent même emprunter des parties de la « Véloroute Rhin », un itinéraire cyclable de 1320 km qui s’étend d’Andermatt en Suisse à Hoek va Holland aux Pays-Bas et passe par l’Alsace. Plusieurs pistes de randonnées à vélo sont accessibles depuis Strasbourg. 

Et puis, quoi de mieux que le vélo pour découvrir la beauté des paysages alsaciens tout en éliminant les petits excès liés à la gastronomie régionale ?

Berlin

Inspirée par ses voisins, la capitale allemande a fait de gros efforts ces dernières années pour inciter ses habitants à se déplacer à vélo. Cela paie plutôt bien : 80% des Berlinois disposent de leur propre bicyclette et effectuent en moyenne 4 km par trajet.
D’après The Copenhagenzine Index, la ville allemande s’installe ainsi au 10e rang parmi les 20 villes les plus cyclables d’Europe. Il faut dire que Berlin a l’avantage d’avoir un relief plat, ce qui facilite ce mode de déplacement. De plus, 12 nouvelles voies cyclables rapides devraient être construites à partir de 2019.

Au cours de votre city break berlinois, n’hésitez donc pas à louer un vélo. Les tarifs sont plutôt modiques : 12€ par jour en moyenne. Si vous n’êtes pas (encore) un inconditionnel de ce mode de transport, vous pouvez tout à fait en louer un à la demi-journée (7€ en moyenne), ce qui permet de visiter certains quartiers différemment. Par exemple, le Mitte vous permet de découvrir le coeur historique de Berlin et sa fameuse Ile aux Musées (Museumsinsel) ou encore Charlottensburg, moins touristique mais riche d’histoire, situé dans l’ex-Berlin Ouest.

Séville

Séville n’a pas à rougir de la comparaison avec ses voisins nordiques. La belle ville andalouse a l’avantage de se visiter toute l’année, tant son climat est agréable (bien qu’il puisse faire très chaud l’été). Son ensoleillement, mais aussi sa topographie et la beauté de ses monuments sont autant de raisons d’adopter le vélo. L’espace urbain, protégé dans certains quartiers, incite à découvrir Séville à la force des mollets. Par exemple, dans le centre-ville, la limitation de vitesse à 20 km/h permet aux cyclistes de se déplacer de manière sécurisée. En tout, les 170 km de pistes cyclables de la ville permettent même de rejoindre certaines communes de la métropole sévillane.

A califourchon sur un vélo, ne manquez donc pas de vous émerveiller de l’architecture, de la beauté des places - comme la célébrissime Plaza de España - des imposantes cathédrales et églises de la ville… Ne manquez pas non plus de vous « perdre » dans les nombreux jardins et parcs, à commencer par le Parc Maria Luisa, le plus prestigieux et le plus vaste (il s’étend sur 40 hectares). Pour profiter de votre séjour à Séville à votre rythme, vous pouvez louer un vélo en libre-service (le Sevici). Vous trouverez certainement votre bonheur dans l’une des 250 stations dont dispose la ville ! 

  

 

 

Auteur : Vanessa d'Air Indemnité

Crédit photos : © CC0 Creative Commons - Pixabay

Rédigé le 25/10/2018

Tags : Voyages

Ces articles pourraient également vous intéresser :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici