Déposer un dossier de réclamation Transavia

Filiale du groupe Air France – KLM, la compagnie à bas prix Transavia a su séduire un nombre croissant de passagers, attirés par des prix attractifs et des destinations variées, concentrées sur l'Europe et le Moyen-Orient. Cette compagnie dispose d'une solide réputation dans le secteur du marché aérien avec une flotte de 62 appareils, exclusivement des Boeing 737. Vous avez choisi de voler avec cette compagnie aérienne et votre trajet a connu un retard important ou a été purement et simplement annulé ? Vous vous êtes vu refuser l'accès à bord pour cause de surbooking ? Vous pouvez faire valoir vos droits en déposant un dossier de réclamation auprès de Transavia.

Votre premier réflexe sera sûrement de contacter en direct le service client Transavia, mais sans arguments solides vous pourriez bien essuyer un refus de leur part ou vous voir proposer un dédommagement symbolique et insuffisant, comme le remboursement partiel de vos billets ou un bon d'achat à valoir sur un prochain trajet. Par contre, si vous vous appuyez sur la règlementation européenne, votre réclamation Transavia pourra aboutir sur une indemnisation forfaitaire dont le montant est fixé par la loi. En vous appuyant sur Air Indemnité, vous multipliez vos chances d'obtenir des indemnités substantielles suite à un vol annulé Transavia ou un retard conséquent.

Retard sur votre vol Transavia ?

Je vérifie si mon vol Transavia est éligible

Transavia est soumise à la législation européenne

Avec un siège social installé à Haarlemmermeer, la compagnie aérienne Transavia vous permet de bénéficier de la protection du règlement européen (CE) n° 261/2004 à la seule condition que votre vol décolle ou atterrisse dans un aéroport situé au sein d'un pays membre de l'Union Européenne. Ce texte protège en effet les passagers qui sont victimes de retards importants, qui voient leur vol annulé ou qui doivent subir un refus d'embarquement à cause d'un surbooking.

Vous avez raté le début de votre circuit touristique dans une destination lointaine car votre vol accusait de nombreuses heures de retard ou avait été annulé ? Vous vous heurtez à l'incompréhension du service clients Transavia qui ne vous apporte aucune réponse satisfaisante ? Sachez que votre réclamation Transavia a toutes les chances d'aboutir si vous vous appuyez sur la réglementation européenne – à condition de remplir tous les critères.

Le règlement européen (CE) n° 261/2004 couvre l'ensemble des passagers dont le vol a décollé d'un aéroport de l'union Européenne. Cette protection est étendue aux vols qui atterrissent dans l'Union Européenne, même s'ils ont décollé depuis un pays hors UE, à condition que la compagnie aérienne qui assure la ligne soit une compagnie européenne. Comme c'est le cas pour Transavia, votre réclamation peut être déposée dès lors que l'avion a décollé ou a atterri dans un pays de l'Union Européenne. Notez que l'Islande, la Norvège et la Suisse ont signé des accords qui les intègrent dans les pays concernés par la réglementation.

Autre point essentiel : la compagnie dispose d'un délai pour vous prévenir d'une annulation. Si vous êtes averti au plus tard 14 jours avant votre vol, vous ne pourrez pas invoquer la réglementation européenne pour demander un dédommagement à Transavia. En effet, ce délai est considéré comme raisonnable, il permet aux compagnies aériennes de conserver une certaine souplesse tout en donnant aux passagers le temps de s'organiser.

Un retard, une annulation ou un refus d'embarquement peuvent être provoqués par des causes diverses. La loi protège les passagers dans certaines conditions, et vous pourrez monter un dossier de réclamation Transavia si la responsabilité de la compagnie est engagée. Par exemple, imaginez qu'une avarie technique retard le décollage. Ce fait est imputable à la compagnie : elle doit en effet s'assurer que ses avions sont techniquement prêts à décoller aux heures prévues. De même, l'absence de personnels essentiels comme les hôtesses de l'air, le pilote ou le co-pilotage, ne peuvent pas dispenser la compagnie de ses responsabilités : à elle de gérer au mieux le planning de ses salariés. Une grève du personnel de Transavia n'est pas non plus une raison valable pour retarder ou annuler un vol sans accepter de verser les dédommagements prévus par la loi aux passagers. Le dialogue social insuffisant qui a conduit à la grève relève aussi de la responsabilité de la compagnie.

À l'inverse, votre réclamation pour vol retardé ou annulé chez Transavia n'a pratiquement aucune chance d'aboutir si la situation est provoquée par un fait extérieur sur lequel la compagnie n'a aucune prise, même avec la meilleure volonté du monde. Votre décollage est repoussé car la piste est enneigée ou verglacée ? Car le vent est trop violent pour permettre aux avions de s'envoler dans de bonnes conditions de sécurité ? Les aléas météorologiques sont un cas de force majeure, que l'on appelle dans les pays anglo-saxons un "Act of God". Par ailleurs, les dysfonctionnements d'entreprises extérieures qui impacteraient votre heure de départ exonèrent la compagnie de ses responsabilités : on parle alors du fait d'un tiers. Imaginez que les systèmes informatiques de la tour de contrôle tombent en panne, que les agents de sécurité ou que les contrôleurs aériens de l'aéroport se mettent en grève. Transavia ne peut être tenue pour responsable de ces imprévus.

Si vous décidez de monter seul votre dossier de réclamation Transavia, le service client de la compagnie s'appuiera probablement sur les causes ayant provoqué retards, annulations ou refus d'embarquement pour essayer de refuser une prise en charge et le versement d'indemnités. C'est là qu'interviennent les professionnels d'Air Indemnité.

Du dossier de réclamation au versement de l'indemnisation

Tous les voyageurs prenant régulièrement l'avion ont déjà connu, dans leur vie, des retards de vol ou des annulations. Plus rare, le refus d'embarquement n'est néanmoins pas une exception et est souvent motivé par un surbooking. En effet, pour maximiser le remplissage de l'avion les compagnies aériennes peuvent vendre 101 ou 102 billets là où l'avion ne comporte que 100 places. Les compagnies s'appuient alors sur des statistiques qui montrent que dans l'immense majorité des cas, un certain pourcentage de passagers annule à la dernière minute ou ne se présenter pas à l'embarquement. Si aucun passager ne désiste, tout le monde ne pourra pas embarquer.

Transavia, comme toutes les compagnies aériennes, n'échappe pas à la règle et peut donc se retrouver dans la situation où elle doit indemniser des passagers pour un vol retardé ou annulé, ou doit offrir un dédommagement pour un refus d'embarquement. La situation est à la fois frustrante et désagréable pour le passager, qui se voit contraint de changer ses plans à la dernière minute, de rater le début de ses vacances, le mariage d'un proche ou une réunion d'affaires très importante. Comme une majorité de passagers mécontents, vous commencez généralement par appeler le service client de Transavia qui va éventuellement vous proposer un geste commercial. Or, celui-ci peut être inférieur à ce que vous pourriez obtenir avec un dossier de réclamation en bonne et due forme : un remboursement partiel de votre billet, des points de fidélité pour une remise sur votre prochain vol ne compensent par exemple pas le préjudice subi dans une juste mesure.

Certains passagers, de guerre lasse et par peur de s'engager dans une suite sans fin d'échanges improductifs, abandonnent purement et s'simplement leurs démarches. D'autres décident d'agir en se rapprochant de structures spécialisées qui, comme Air Indemnité, leur permettent d'invoquer le règlement européen n° 261/2004 pour que leur réclamation aboutisse. Ils obtiennent au final le versement d'un dédommagement fixé par la loi, très souvent plus conséquent que le geste commercial concédé dans un premier temps par la compagnie. En nous confiant leur demande, ils évitent de perdre du temps et de vivre une situation de prime abord kafkaïenne pour une personne non initiée aux mécanismes d'indemnisation qui ont cours dans le transport aérien.

Une réclamation Transavia suivie par Air Indemnité

Pour convaincre une compagnie aérienne que votre requête d'indemnisation est légitime, mieux vaut parler le même langage qu'elle. Nos juristes sont des professionnels expérimentés, qui savent utiliser les bons arguments et monter des dossiers d'une grande clarté, et le service réclamation de Transavia est plus enclin à écouter nos collaborateurs plutôt qu'un passager sans connaissance juridique particulière.

Nous faisons tout pour vous simplifier la vie. Vous avez déjà subi des désagréments quand votre vol a été annulé ou retardé, quand vous avez raté votre départ en vacances ou votre déplacement professionnel à cause d'un surbooking. Nous considérons que vous n'avez pas à vivre à nouveau une situation pénible pour que vos droits soient reconnus. Nous avons donc mis en place un système très simple qui vous permet de déposer facilement vos pièces justificatives. En quelques minutes seulement, vous nous transmettez les principaux éléments qui nous permettront de juger de la recevabilité de votre réclamation auprès de Transavia. En tant que mandataire, Transavia agit en votre nom auprès de la compagnie aérienne. Vous vous déchargez sur nous des échanges avec leur service client.

Nous adoptons aussi un mode de facturation très avantageux pour vous et plébiscité par nos clients : une rémunération au résultat. Ainsi, vous réglez nos prestations en acceptant de nous verser une commission de 30% TTC sur le montant des indemnités que vous obtenez grâce à notre travail. C'est à la fois un gage de confiance pour vous, et la preuve de notre savoir-faire. Nous acceptons de n'être payés qu'après avoir mené votre réclamation à son terme. Nous connaissons notre métier, et nous savons que nous mettrons tout en œuvre pour vous permettre de gagner.

Il peut arriver que la compagnie refuse de reconnaître votre droit à l'indemnisation, malgré un dossier qui répond aux critères selon nos juristes. Nous pouvons alors confier le dossier à un avocat spécialisé en droit du transport après avoir obtenu votre accord. Cette action n'entraîne pas de surcoût pour vous.

Vous augmenterez ainsi considérablement la probabilité d'obtenir votre indemnisation. Celle-ci peut s'élever à 250€, 400€ ou 600 € par passager. Tout dépend en réalité de la longueur du vol : un long-courrier bénéficie d'indemnités plus élevées qu'un moyen-courrier, qui vous donne à son tour droit à des dédommagements plus élevés qu'un court-courrier. Les dossiers de réclamation demandent un délai de traitement par Transavia qui s'élève à plusieurs mois.

Un vol retardé sur Transavia ? Une annulation ou un refus d'embarquement ? Ne perdez pas de temps et réagissez en nous envoyant les premiers éléments constitutifs de votre dossier. Nous vous répondrons dans les 48 heures.

Un processus complexe jusqu'à l'indemnisation

Votre seul ressenti ne suffira pas à convaincre la compagnie du bien-fondé de votre demande. La législation est à la fois claire et subtile, elle demande donc un traitement par des experts. Avec Air Indemnité, votre réclamation auprès de Transavia se conclue généralement par le paiement des sommes dues au titre d'indemnités.

Nous avons évoqué précédemment l'importance capitale que joue la nationalité de la compagnie, l'aéroport de décollage et/ou d'atterrissage. Nous rappelons une nouvelle fois que le règlement européen (CE) n° 261/2004 concerne en effet uniquement les passagers des vols décollant de l'Union Européenne, ou éventuellement atterrissant dans l'UE à condition que la compagnie ait son siège social dans l'un des pays membres.

Nous avons stipulé que la compagnie doit être mise en cause dans le retard, l'annulation du vol ou le refus d'embarquement. Un vol reporté pour un cas de force majeure ou le fait d'un tiers vous prive ainsi d'une prise en charge de votre dossier. De même, vous ne devez pas avoir été prévenu plus de 14 jours avant le décollage. Dans ces situations, vous ne toucherez pas d'indemnisations et votre réclamation auprès de Transavia sera classée sans suite.

Nous devons aussi préciser que le retard doit être conséquent : 3 heures minimum.

Notez que la distance parcourue a une incidence dans le cas d'un retard provoqué par une annulation de votre vol suivie d'un réacheminement. Ainsi, le délai de trois heures s'applique uniquement pour un vol compris entre 1500 km et 3500 km, ou pour tout vol intracommunautaire dépassant les 1500 km. Ce délai est réduit à 2h pour les déplacements inférieurs ou égaux à 1500 km, et allongé à 4 heures pour les vols de plus de 3500 km comprenant le décollage ou l'atterrissage en dehors de l'UE.

Contactez les équipes d'Air Indemnité si vous remplissez l'ensemble des critères :

  • Vol décollant d'un pays de l'Union Européenne pour une compagnie hors UE
  • Vol décollant ou atterrissant dans un pays membre pour une compagnie européenne
  • Retard supérieur à deux, trois ou quatre heures selon les conditions
  • Aucune information de la compagnie dans un délai supérieur à 14 jours avant le décollage

Nous pouvons traiter des dossiers jusqu'à deux ans après la date du vol. Si vous avez rencontré un retard, une annulation ou un refus d'embarquement dans les 24 mois précédents, vous avez encore le temps d'agir !

Votre vol Transavia a été annulé ?

Déposer ma réclamation Transavia

Transavia, filiale low-cost d'Air France / KLM

Face à la concurrence croissante des compagnies à bas coûts, qui offrent à des centaines de millions de passagers la possibilité de voyager partout dans le moindre à des prix particulièrement attractifs, les compagnies traditionnelles comme Air France / KLM ont dû s'adapter. Transavia est une réponse pour proposer des offres compétitives et toucher ce segment dynamique du secteur du transport aérien.

Acquise progressivement dans les années 1990 par la compagnie néerlandaise KLM, Transavia s'est spécialisée dans l'offre low-cost sur le marché européen. Elle dessert ainsi de nombreuses destinations au sein du continent européen, y compris la Turquie, et permet aussi de voyager à prix avantageux jusqu'à Dubaï. La compagnie compte une flotte d'une soixantaine d'appareils, tous des variantes du célèbre Boeing 737 pour optimiser les coûts d'entretien.

Vous avez choisi de voyager sur cette compagnie aérienne ? Vous bénéficierez d'un haut niveau de qualité et d'une grande sécurité. Et si vous rencontrez des soucis liés à un vol retardé ou annulé, vous pouvez vous appuyer sur Air Indemnité pour gérer votre réclamation Transavia !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici