Actualités du voyage

Apprenez une nouvelle langue avant votre prochain voyage avec Speekoo !

Apprenez une nouvelle langue avant votre prochain voyage avec Speekoo !

Facebook logo Twitter logo Google+ logo LinkedIn logo Mail logo

 « Tout l’apprentissage s’apparente à un voyage. »

Préparer son prochain voyage c’est aussi anticiper la barrière de la langue. En la matière, les Français n’ont pas bonne réputation. Cela n’a pas empêché Etienne Genvrin de lancer Speekoo.com l’année dernière. Cette méthode d’apprentissage innovante est disponible en ligne et sur application. Avec son univers immersif et son approche constructive où chaque connaissance permet de mieux comprendre la suivante, elle a l'ambition de rendre accessible à tous l’apprentissage des langues (même les plus difficiles) et de vous rendre opérationnel pour votre prochain voyage !


Air Indemnité : Comment est né Speekoo ?

Etienne Genvrin : Speekoo est d’abord né de ma passion des langues. A titre personnel, j’en parle 12 dont 6 couramment. J’ai développé, il y a 7 ans, un petit logiciel dans le but d’aider mon petit frère, à l’époque en 6e, à apprendre l’allemand. Après mes études, il y a 3 ans, j’ai décidé de me lancer dans l’entreprenariat et l’idée de lancer Speekoo.com a rapidement germé. Je me suis replongé dans ce logiciel et j’ai créé un nouveau produit : Speekoo était né ! Plusieurs versions ont été nécessaires avant d’arriver à celle que l’on connaît aujourd’hui. Le site Internet et l’application ont été lancés il y a un an.

Air Indemnité : Pouvez-vous nous présenter Speekoo ?

Etienne Genvrin : L’idée derrière Speekoo est de faire partager ma passion des langues et surtout, de rendre leur apprentissage plus accessible aux débutants. Je me suis toujours dit qu’en la matière, le plus difficile était de commencer. Quand on commence à découvrir une nouvelle langue, comme le chinois ou le russe, ce n’est pas toujours une partie de plaisir. Justement, avec Speekoo ça peut l’être ! L’idée est d’avoir un accès facile et immédiat à la langue, sans avoir besoin de prérequis ou de prédispositions particulières. Je suis persuadé que la méthodologie influe sur le sentiment de difficulté quand on apprend une langue.

Air Indemnité : Il existe déjà des applications qui proposent d’apprendre des langues étrangères, en quoi Speekoo est-elle différente ?

Etienne Genvrin : Le but n’a jamais été de créer une énième méthode ; effectivement, il en existe déjà beaucoup. Speekoo se distingue en plusieurs points. Le premier, c’est l’approche proposée : je veux diviser par 5 le temps d’apprentissage d’une langue ! La particularité de Speekoo c’est de proposer un apprentissage depuis le début : à chaque fois on repart d’un niveau débutant pour évoluer. Contrairement à des concurrents qui vont opter pour une approche linguistique situationnelle ou très centrée sur l’apprentissage du vocabulaire, avec Speekoo, on part à chaque fois des bases et on s’appuie sur une approche constructive. On fonctionne par « blocs » en quelque sorte, le but n’étant pas d’apprendre des phrases toutes faites par cœur. Chaque bloc permet de comprendre le suivant et d’appréhender, naturellement, la construction logique de chaque langue. En fait, on déconstruit pour reconstruire ! Speekoo, c’est donc très pratico-pratique : l’usager peut devenir rapidement autonome et disposer de connaissances suffisantes pour pratiquer la langue lors de son prochain voyage. Enfin, dernière particularité : les 20 premières heures sont gratuites !

Air Indemnité : Comment fonctionne Speekoo ?

Etienne Genvrin : Il suffit de s’inscrire ! Vous avez le choix entre 10 langues. A chaque fois, vous repartez de la base pour évoluer au sein d’un univers très immersif. C’est aussi en cela que Speekoo se distingue des concurrents. Une langue étrangère ce n’est pas que des mots, c’est aussi une culture et des découvertes au sens large. Au fil de l’apprentissage, l’utilisateur gagne des kilomètres, traverse des villes et débloque des petites anecdotes et d’autres informations insolites sur les villes étrangères : tout l’apprentissage s’apparente ainsi à un voyage.

Air Indemnité : Quelles sont les évolutions à venir ?

Etienne Genvrin : J’ai beaucoup de choses en tête, mais cela doit se faire progressivement. La priorité c’est d’ouvrir Speekoo à l’international en proposant une plateforme accessible depuis une interface anglophone pour toucher un marché plus grand. La deuxième priorité c’est de mettre en place une mécanique de paiement à partir d’un certain niveau. Aujourd’hui le site comme l’application sont totalement gratuits. Même si ce modèle est beaucoup apprécié par nos utilisateurs, il est difficilement défendable face à nos investisseurs. Troisièmement, à l’heure actuelle, l’utilisateur doit nécessairement commencer par le début, il n’a pas la possibilité de commencer à un niveau plus avancé. Nous comptons changer cela dans le futur pour répondre aux besoins d’un maximum de personnes. Dernièrement, nous envisageons aussi de proposer de nouvelles langues, comme le néerlandais, l’hébreu, le turc ou encore l’islandais.

 

Auteur : Propos recueillis par Vanessa d'Air Indemnité

Crédit photos : © Speekoo - iStock

Rédigé le 04/04/2018

Tags : Bons plans

Ces articles pourraient également vous intéresser :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici