Actualités du voyage

Découvrez les transports les plus insolites du monde

Découvrez les transports les plus insolites du monde

Facebook logo Twitter logo LinkedIn logo Mail logo

Le saviez-vous ? Dimanche 16 septembre c'était la journée du transport public. L'occasion de faire un clin d'oeil aux transports insolites que vous avez peut-être découverts lors de vos voyages. Oubliez bus, tramway ou métro... Avec notre partenaire Le Routard, découvrez 7 transports atypiques dans le monde.

Le tuk-tuk

Insolite mais emblématique mode de transport en Thaïlande, le tuk-tuk – qui se prononce « touk-touk » - est une bonne alternative au taxi. On le trouve également au Laos, au Cambodge ou encore au Vietnam. Ce dérivé du pousse-pousse (à propulsion humaine) en version mécanique est aussi appelé auto-rikshaw (en Inde notamment). Il permet généralement de transporter 3 à 4 personnes maximum dans sa cariole recouverte d’une capote. Pratique, local et peu cher, le tuk-tuk permet de traverser certaines zones urbaines moyennant parfois quelques sensations fortes.

(© DaKub - CC0 Creative Commons)
 

Les Jeepneys

Restons en Asie avec les Jeepneys que vous pouvez découvrir aux Philippines, en particulier dans la capitale, Manille. Ce transport est né à la fin de la Seconde Guerre mondiale quand, pour répondre à la pénurie de transports en commun massivement détruits, les Philippins ont modifié des Jeeps américaines laissées par l’armée en ajoutant notamment des toits pour créer de l’ombre. Les Jeepneys permettent le transport de plusieurs passagers mais c’est surtout leur customisation qui a fait leur réputation. Ces véhicules ne passent pas inaperçus avec leurs couleurs vives, leurs gentes chromées et la sono à fond. Aujourd’hui ces transports iconiques sont produits dans des usines locales.

(© Monica Volpin - CC0 Creative Commons)
 

Le Chicken Bus

Voilà un autre véhicule américain qui a pris des couleurs : le Chicken Bus ! D'anciens bus scolaires américains ont été transformés en autocars ou en autobus. Également appelés « camionetas » ou « diablos rojos », ces transports insolites sont répandus en Amérique latine, particulièrement au Guatemala. Dans le même esprit que les Jeepneys philippines, ces véhicules se remarquent par leur carrosserie bariolée aux couleurs très vives et par leur sono puissante.

(© Renato Monterroso - CC0 Creative Commons)


Le Coco Taxi

L’équivalent du tuk-tuk asiatique à Cuba se nomme le Coco Taxi. C’est une alternative insolite au taxi traditionnel ou aux anciennes voitures de collection. Ces petits scooters s’affichent en jaune et c’est à leur forme atypique qu’ils doivent leur nom. Ces deux-roues originaux peuvent transporter deux à trois passagers. Si la course est plus chère que dans un taxi traditionnel, il est, en revanche, possible de jeter un œil au compteur. Et surtout, de visiter à l’air libre grâce à ce mode de transport pas comme les autres.

(CC0 Creative Commons - Pixabay)

 

Le Roosevelt Tramway Island, tramway aérien

Si vous visitez la Grosse Pomme, ne manquez pas Le Roosevelt Tramway Island. Il ne s’agit pas d’une attraction touristique mais bien d’un mode de transport usité par les New-Yorkais (pour le même tarif qu’un trajet en métro). Suspendu à 90 mètres au-dessus de l’East River, ce tramway aérien (ou téléphérique) relie Manhattan à Roosevelt Island. Cette traversée d’un kilomètre dure 3 minutes : le temps d’admirer la vue imprenable sur le Queensboro Bridge et les tours de Midtown.

(© mtw128 - CC0 Creative Commons)
 
Le Wuppertaler Schwebebahn, train suspendu

En Europe aussi, on peut briser la routine métro-boulot-dodo ! En Allemagne, le train suspendu de la ville de Wuppertal est non seulement le plus ancien monorail au monde (1901), mais également l’un des derniers en activité. Surprenant mode de transport pour les touristes de passage dans cette ville de la Ruhr, il est utilisé au quotidien par ses habitants. Il dessert en effet une vingtaine de stations sur 13 km. Au loin, difficile de ne pas être surpris en distinguant ses wagons, suspendus à 8 mètres au-dessus des têtes des passants !

 

(© Stephanie Albert - CC0 Creative Commons)


Les « carrinhos », traîneaux en osier

A l’origine inventés pour descendre facilement de Monte à Funchal, les traîneaux en osier (aussi appelés localement les « toboggans ») sont, depuis, devenus une attraction touristique de l’île de Madère. Amateurs d'originalité, laissez-vous tenter par une descente en « carrinho » ! Les « carreiros », voituriers de ces luges insolites, sont reconnaissables à leur tenue blanche et à leur canotier qui rappellent l’art de la vannerie madérienne. Sans frein – à part les pieds bottés des « conducteurs » - ces luges du XIXe siècle séduisent les touristes. Il faut dire que c’est un moyen amusant et mémorable de descendre les 2 km qui relient Monte au centre de Funchal.

(© millefinke - CC0 Creative Commons)

Auteur : Vanessa d'Air Indemnité

Crédit photos : © CC0 Creative Commons - Pixabay

Rédigé le 17/09/2018

Tags : Insolites

Ces articles pourraient également vous intéresser :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici