Actualités du voyage

Que faire en cas de retard, correspondance manquée, annulation ou surbooking dû à une grève du personnel de votre compagnie aérienne ?

Que faire en cas de retard, correspondance manquée, annulation ou surbooking dû à une grève du personnel de votre compagnie aérienne ?

Facebook logo Twitter logo Google+ logo LinkedIn logo Mail logo

Dans tous les cas, la compagnie aérienne doit fournir une assistance aux passagers en adéquation avec le temps d’attente à l’aéroport : appels téléphoniques/courriels, repas, rafraichissements, hébergement etc.


1. En cas de retard de vol de plus de trois heures OU de correspondance manquée

Si les passagers souhaitent poursuivre leur voyage, ils sont en droit d’enclencher une procédure d’indemnisation à leur arrivée, au comptoir de la compagnie aérienne, en appelant le service client, ou plus simplement en passant par des intermédiaires qui prendront en charge leur dossier. 

En cas de retard de vol de plus de cinq heures, les passagers sont en droit de demander le remboursement de leurs billets s’ils souhaitent renoncer à leur voyage. 

La procédure est possible dès que le passager atteint sa destination finale avec plus de trois heures de retard :

Cas du vol direct : le passager a pris un vol direct avec un retard de plus de trois heures à l’arrivée.
Cas de la correspondance manquée : le passager a pris un premier vol avec un léger retard (exemple : 30 min) l’empêchant de prendre le second vol prévu. Le passager réussit à être réacheminé à sa destination finale sur un autre vol mais avec plus de trois heures de retard par rapport à l’heure prévue initialement.

2. En cas de surbooking

La compagnie aérienne doit en premier lieu proposer aux passagers qui l’acceptent de renoncer à leur vol contre un dédommagement et leur offrir un service d’assistance. La compagnie aérienne doit également remettre aux passagers une notice écrite leur indiquant les modalités de demande de dédommagement. Les passagers pourront ensuite entamer les démarches pour obtenir une indemnisation directement auprès de la compagnie aérienne ou plus simplement par des intermédiaires qui prendront en charge leur dossier.

3. En cas d’annulation de vol

Les passagers ont droit soit au réacheminement vers la destination finale dans les conditions similaires, soit au remboursement du billet s’ils renoncent au voyage. Les passagers pourront ensuite entamer les démarches pour obtenir une indemnisation directement auprès de la compagnie aérienne ou plus simplement par des intermédiaires qui prendront en charge leur dossier.

Comment percevoir une indemnisation ?


Les passagers peuvent adresser une lettre avec AR au service réclamation ou client de leur compagnie aérienne. En cas de refus de la compagnie aérienne, ils peuvent s’adresser à la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile) en joignant les copies des justificatifs.


S’ils veulent maximiser leur chance de se faire indemniser, plus rapidement et plus sereinement qu’en suivant cette procédure, ils peuvent déposer leur dossier en quelques minutes sur Air Indemnité. Le site met à la disposition des passagers ses experts en matière d’indemnisation aérienne qui se chargent de faire les démarches à leur place :

- dépôt de la  réclamation en un clic via un formulaire accessible sur Air Indemnité.com
- prise en charge de la totalité du traitement de la réclamation par un conseiller expert attitré

- pas d’engagement financier : Air-Indemnité se rémunère uniquement par une commission prélevée sur l’indemnité perçue par le passager


Le montant de l’indemnisation est directement versé sur le compte bancaire du client dès la fin de la procédure.

Rédigé le 31/05/2016

Tags : Vols retardés Vols surbookés Correspondances ratées Compagnies aériennes

Ces articles pourraient également vous intéresser :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici