Actualités du voyage

Pourquoi les hublots des avions sont-ils de forme ovale ? Nouveauté !

Pourquoi les hublots des avions sont-ils de forme ovale ?

Facebook logo Twitter logo LinkedIn logo Mail logo

Assis(e) dans l’avion, la tête dans les nuages, vous avez peut-être déjà arrêté votre regard sur la forme des hublots… Contrairement à une fenêtre classique, un hublot d’avion affiche toujours une forme ovale ou, du moins, des bords arrondis, jamais une forme carrée. Savez-vous pourquoi ?

Les hublots sont ovales ou arrondis par mesure de sécurité

Cette forme ovale ou arrondie n'est pas là pour faire joli. A l’instar du fuselage – le corps de l'avion en forme de fuseau – qui est étudié pour optimiser l’aérodynamisme de l’appareil et faciliter la pénétration de l’avion dans l’air, la forme des hublots n’est pas due au hasard. Certes, une forme ovale offre, pour les passagers, une meilleure surface de vue, mais ce n’est pas pour cette raison que les hublots affichent des formes arrondies.

En effet, si les bords des vitres des hublots n'ont pas d'angles c’est pour permettre une meilleure répartition des contraintes de pression qu'ils subissent. A 10 000 mètres d’altitude, la pression à l’intérieur de l’appareil est trois fois plus élevée qu’à l’extérieur ! C’est d’ailleurs pour cela que l’air de la cabine est pressurisé : sinon les passagers ne pourraient pas respirer normalement lors d’un vol ! Les différences de pression font enfler la carlingue, ce qui impacte aussi les hublots. En optant pour une forme ovale ou ronde, on répartit les contraintes de pression de manière uniforme. Ce faisant, on limite les risques de microfissures (aussi appelées « criques ») qui, sur le long-terme, peuvent entraîner une rupture de la vitre du hublot ou dégrader le fuselage de l'appareil et donc, causer une dépressurisationEnfin, cette forme ovale est aussi la plus appropriée pour amortir un choc et éviter l’explosion de la vitre.

Bref, les hublots sont ovales par mesure de sécurité, afin d'éviter les accidents.

Des hublots carrés responsables d’accidents

Mais savez-vous que les hublots des avions n’ont pas toujours été ovales ? En effet, ces éléments ont adopté une forme ovale ou ronde suite à des accidents mortels, dans les années 1950. Le constructeur britannique de Havilland, à l’origine du premier avion de ligne à réaction de l’histoire de l’aviation civile (le Comet) l’a appris à ses dépens. En deux ans, de 1952 à 1954, il a connu trois accidents mortels (faisant 99 victimes). Suite à des enquêtes poussées, il s’avéra que les cabines des avions avaient subi une dépressurisation notamment car les hublots carrés s’étaient fissurés aux coins.

En effet, cette enquête et les tests qui ont suivi ont révélé une « concentration de contraintes » aux angles, c’est-à-dire une concentration des pressions sur ces parties de la vitre du hublot. Les hublots des Comet étaient carrés. Conséquence de la forme carrée de ces hublots : des niveaux de tension deux à trois fois plus élevés que sur le reste du fuselage, entraînant l’explosion des vitres.

Les appareils du constructeur de Havilland ont donc été dotés de hublots ovales par la suite, les tests démontrant que la forme ovale des hublots permettait une meilleure répartition de la pression et diminuant drastiquement les risques de fissures, minimisant ainsi les risques d’accident. Depuis, l’ensemble des modèles d’avions commerciaux disposent de hublots aux formes rondes ou ovales...

Demain, des avions sans hublot ?

Les hublots demeurent une zone de fragilité de l'avion même si leur forme arrondie ou ovale minimise tout risque d’accident. Voler dans un avion sans hublot serait donc plus sûr. D’ailleurs, « ces avions sans hublots existent déjà, pour les aéronefs cargos destinés aux compagnies de fret, telles que Fedex ou UPS » rappelle Jacques Rocca, porte-parole d’Airbus interviewé par Ouest France. Selon lui, les hublots « n’ont aucune utilité en soi. » Hormis celle d’offrir aux passagers « un confort visuel et évitent d’avoir un sentiment de claustrophobie ». Ce qui n’est pas rien !

Alors, demain, volera-t-on à bord d’avions dénués de hublots ? Parmi les compagnies qui y croient : Emirates. La compagnie aérienne emiratie, à l’occasion d’un salon aéronautique à Dubaï, a ainsi présenté son concept d’avion sans hublot ! Chaque hublot inséré dans la carlingue pesant 15 kg, se passer de ces éléments dans la conception d’un avion permettrait non seulement d’alléger le poids de l'appareil de moitié mais aussi d’alléger la consommation de carburant. Emirates propose des « hublots virtuels » – concept pour le moment destiné à la première classe –pour remplacer les hublots traditionnels. Il s’agit en fait d'écrans numériques haute-définition permettant de garder une vue sur l’extérieur grâce à des caméras.
De quoi rassurer les claustrophobes ! 

 

Auteur : Vanessa d'Air Indemnité

Crédit photos : © Philipp Danne - Unsplash

Rédigé le 07/05/2019

Ces articles pourraient également vous intéresser :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici