Actualités du voyage

3 capitales européennes à découvrir au printemps

3 capitales européennes à découvrir au printemps

Facebook logo Twitter logo Google+ logo LinkedIn logo Mail logo

Le retour des beaux jours donne des envies d’évasion et, généralement, mai est un mois propice aux escapades. Cette année, nous sommes gâtés avec trois ponts* ! A quelques heures de vol, les villes européennes promettent de charmants « City Breaks » comme ces trois capitales qui sont sur notre podium...

1. Lisbonne, charmante et authentique

La capitale portugaise promet de nombreuses découvertes et s’adapte aux petits budgets. De quelques jours à une semaine, vous n’avez aucun risque de vous y ennuyer ! Parmi ses activités incontournables :

- Monter dans le tramway 28 qui traverse les quartiers les plus authentiques. Dénommés les « remodelados », ces tramways jaunes des années 30 offrent quelques sensations fortes lorsqu’ils s’engagent dans des virages serrés ou attaquent des pentes abruptes.

- Visiter l’Alfama – le tram 28 vous y emmène – le plus ancien quartier de Lisbonne. Ruelles étroites, façades colorées et monuments historiques (Cathédrale Sé, Château Saint-Georges, Eglise Saint-Antoine) participent à son authenticité. 

- Admirer la vue sur la ville et le Tage depuis les nombreux « miradouros ».

- Déguster les fameux « pastéis de nata », délicieux petits flans. L’Antigua Confeitaria de Belém est réputée pour confectionner les meilleurs. Sa recette, héritée du Monastère des Hiéronymites, fait son succès depuis 1837. D’ailleurs, ne manquez pas de visiter ce dernier, juste à côté. C’est un exemple significatif de l’art manuelin, tout comme l’emblématique Tour de Bélem qui lui fait face.

- Prendre de la hauteur dans le téléphérique du Parc des Nations, en périphérie de Lisbonne. Ce grand parc a été créé spécialement pour l’Exposition Universelle de 1998.

Un tramway lisboète (CC0 Creative Commons - Pixabay)


2. Dubrovnik, « la Perle de l’Adriatique »

La capitale croate, inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1979, porte bien son surnom. Sa forteresse, ses tuiles roses et sa vue sur la mer font sa beauté. Ne manquez pas :

- La visite des remparts qui offre une vue saisissante sur la mer Adriatique et sur la vieille ville. Privilégiez le matin et comptez environ 2 heures de marche.

- La Placa, allée piétonne principale, dallée de calcaire poli et bordée de demeures des 16e et 17e siècles. En chemin, vous pouvez vous arrêter pour visiter le Monastère des Franciscains renfermant l’une des plus vieilles pharmacies d’Europe (1360).

- La Grande Fontaine d’Onofrio, l’une des attractions les plus célèbres de la ville. Elle faisait partie du système d’alimentation en eau de Dubrovnik. En passant la Porte Pile, entrée principale de la ville fortifiée, vous ne pouvez pas la manquer.

- Le téléphérique vers le Mont Srd. Rouvert en 2010 après 19 années d’immobilisation, il propose un panorama à 360° sur la cité fortifiée et la mer Adriatique, mais aussi sur la côte sud dalmate et sur l’île de Lokrum. 

- L’île de Lokrum : si vous restez plus de 3 jours, profitez-en pour vous y échapper une demi-journée. Accessible en 10 minutes de ferry depuis le vieux port de Dubrovnik, elle promet des eaux cristallines et des promenades agréables. On peut, entre autres, y découvrir également un jardin botanique et les ruines d’un monastère bénédictin…

Vue sur Dubrovnik (CC0 Creative Commons - Pixabay)


3. Madrid, festive et culturelle

Direction la capitale espagnole, destination idéale au printemps où l’on évite la foule et la canicule. Au programme :

- Shopping sur la Gran Vía, l’une des artères principales. Bureaux, grandes chaînes de magasins et d’hôtels s’y côtoient. Levez la tête pour admirer les bâtiments : certains s’inspirent de l’architecture new-yorkaise du 19e siècle.

- Visite du Musée du Prado. Agrandi et modernisé il y a une dizaine d’années, l’édifice principal date du 18e siècle. Si vous aimez l’art, vous apprécierez sa riche collection de peintures espagnoles (la plus vaste au monde) mais aussi italiennes, flamandes, hollandaises et françaises.

- Pause au Parque del Retiro : votre soif de culture étanchée, faites une halte au vert. Ce parc est facilement accessible à pied depuis le Musée du Prado. On y flâne, on y fait son jogging ou on préfère une balade en barque. En chemin, arrêtez-vous à la Plaza Cibeles (place Cybèle), reconnaissable à sa fontaine ornée d’une statut de la déesse dont elle porte le nom.

- Flâneries dans le quartier de Malasaña. Siroter un verre à l’une des nombreuses terrasses, partir à la chasse au street art dans ses ruelles, découvrir ses boutiques vintage et friperies et profiter de son ambiance nocturne sont autant d’activités qui se prêtent à ce quartier à la fois rétro et branché.

- Petit tour au marché aux puces d’El Rastro, le plus grand d’Europe. Après quelques emplettes, octroyez-vous une pause bien méritée dans l’un des bars à tapas alentour.

La fontaine Cybèle de Madrid (CC0 Creative Commons - Pixabay)

 

*En bonus : nos conseils pour profiter de longs week-ends en posant peu de jours...

  • Posez le lundi 30 avril pour partir 4 jours (Pont du 1er mai).
  • Voici le meilleur plan de l’année : en posant les 7, 9 et 11 mai, vous cumulez 9 jours « off » (8 mai et 10 mai fériés) ! En posant le 7 mai et le 9 mai ou le 9 et le 11 mai,  vous profitez de 6 jours de break ; en posant seulement le 11 mai vous cumulez 4 jours.  
  • Prenez un congé le 22 mai et bénéficiez d’un week-end de 4 jours (Pentecôte) ! 

 

   

Auteur : Vanessa d'Air Indemnité

Crédit photos : © Fotolia

Rédigé le 21/03/2018

Ces articles pourraient également vous intéresser :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici