Actualités du voyage

5 voyages thématiques à faire en Europe

5 voyages thématiques à faire en Europe

Facebook logo Twitter logo LinkedIn logo Mail logo

Le saviez-vous ? Le 9 mai nous fêtons la Journée de l’Europe. Cette date marque en effet le début de la construction de la communauté européenne. Aujourd’hui forte de 28 pays, cette dernière est riche d’une diversité culturelle grâce au patrimoine et à l’histoire des états qui la composent.

Que vous soyez plutôt voyageur gastronome, amateur de vacances sportives, fan de nature ou accro à la culture, vous trouverez votre bonheur parmi ces 5 idées de voyages thématiques en Europe.

1. Œnotourisme en France

Notre « douce France » est notamment appréciée des étrangers pour sa cuisine et ses vins. En la matière, plusieurs régions sont réputées. Depuis plusieurs années, l’œnotourisme s’est développé ; il offre l’occasion de découvrir des vignobles, d’éduquer son nez et son palais aux différentes couleurs et saveurs, d’apprendre à reconnaître une belle robe, à distinguer un vin charpenté d’un vin ample ou encore à s’enivrer des paysages qu’offrent les terres viticoles. Pionnière de l’œnotourisme, la Route des Vins d’Alsace (photo) accueille 1,5 millions de touristes chaque année. Quelques-uns des plus beaux villages de France s’égrènent au fil des kilomètres. Mais l’Alsace n’est pas la seule région à se prêter à ce tourisme. Si, pour vous, les vacances riment forcément avec le mot « plage », direction Bordeaux. Porte d’entrée vers les 6 routes du vin de la région, la ville girondine abrite d’ailleurs depuis 2016 La Cité du Vin. Le vignoble bordelais renferme 57 appellations AOC. Parmi les plus célèbres : Saint-Emilion, Pomerol ou encore Médoc. La saison idéale ? La fin de l’été, en septembre pour les vendanges et profiter des plages à environ 1 heure de la ville.

(©Phedon Konstantinidis - CC0 Creative Commons)



2. Randonnée et nature à Madère 

Amateurs de randonnées en pleine nature, Madère va vous plaire ! L’île portugaise n’est pas surnommée « l’île de l’éternel printemps » pour rien. Vous pouvez consacrer une journée à Funchal, sa capitale ; à 3 km en surplomb de la ville, vous découvrirez son Jardin Botanique qui recense plus de 2 000 plantes indigènes comme exotiques. En parcourant l’île, vous constaterez l’omniprésence de sa flore sauvage et luxuriante, présente en toute saison grâce aux différentes cultures en terrasse élaborées au fil de son histoire, dont ses fameuses « levadas ». Ces dernières offrent des chemins de randonnée qui permettent d’apprécier toute la beauté d’une nature verdoyante et colorée. Parmi les nombreux sentiers à explorer, Ribeiro Frio, situé au centre de l’île de Madère offre une vue imprenable sur les sommets de l’île. Pour une vue panoramique sur la côte nord et sud, direction le Pico de Arieiro, troisième plus haut sommet. Point culminant de Madère, le Pico Ruivo (photo) permet, quant à lui, d’embrasser du regard une grande partie de l’île par temps clair. 

(©Isak - CC0 Creative Commons)
 

3. Le Danemark à bicyclette

Régulièrement présent sur le podium des « pays les plus heureux du monde », le Danemark est aussi un eldorado pour les cyclistes. Envie de passer vos prochaines vacances à bicyclette ? N’hésitez plus ! Le petit pays scandinave promet de belles balades grâce à plus de 12 000 km de pistes cyclables balisées et à une dizaine de routes nationales très bien entretenues. Il est donc aisé de découvrir la campagne danoise à la force des mollets, mais aussi de circuler en toute tranquillité en ville où les cyclistes sont respectés des automobilistes. Faites une pause de 2 ou 3 jours dans la capitale : Copenhague a d’ailleurs été élue « ville la plus cyclable » d'Europe à plusieurs reprises. Plébiscité au quotidien par les Danois, le vélo est bienvenu partout : vous n’aurez non seulement aucun mal à circuler, mais également à stationner. Besoin de prendre le train ou le bus pour reposer vos jambes ? Dans la plupart des transports, le vélo est admis. Pour bien préparer votre itinéraire, n’hésitez pas à consulter le site spécialisé Cyclistic. Au Danemark, chaque comté a sa propre carte cyclotouristique !

(CC0 Creative Commons)
 


4. A la découverte des lacs et châteaux d'Ecosse

Pays chargé d’histoire, l’Ecosse est célèbre pour ses nombreux châteaux et lacs sur lesquels plane un parfum de mystère. En explorant les Highlands de l’ouest, une région montagneuse, vous pourrez découvrir de nombreux « lochs » (les lacs en gaélique). N’oubliez pas le plus connu d’entre eux : le Loch Ness, censé abriter Nessie, aussi appelé « Le Monstre du Loch Ness ». Mais parmi les nombreux châteaux et forteresses du pays, certains renferment aussi des légendes comme le Château de Glannis, considéré comme l’un des plus imposants. Il inspira notamment Shakespeare qui en fit le décor de sa pièce MacBeth. Mais c’était également la demeure d’enfance de la mère de la reine Elisabeth II. Le Château de Stirling où s’est tenue la légende de William Wallace, héros du film Braveheart, la Forteresse d’Edimbourg ou encore le Château de Saint Andrews sont également des incontournables.

(©Kolibri5 - CC0 Creative Commons)


5. Culture et folklore en Roumanie

Autre terre de mystères, mais aussi pays riche en découvertes culturelles, la Roumanie intéresse de plus en plus les touristes qui profitent également de son coût abordable. En Transylvanie, région connue pour le château ayant inspiré la légende du Comte Dracula, la capitale Cluj-Napoca propose de nombreuses activités culturelles et culinaires : régalez-vous d’une cuisine fine. En chemin, faites une halte au « cimetière joyeux » dans le village transylvanien de Sanpata : les croix peintes en bleu et surmontées de auvents sont caractéristiques. Au cours de votre voyage, vous pourrez aussi découvrir des châteaux et forteresses, notamment dans la région de Moldavie, au nord-est du pays. Laissez-vous enchanter par un paysage envoûtant constitué de collines, de forêts, de ruisseaux et de montagnes et quelques monastères à l’architecture byzantine. Ne manquez pas le plus connu,  le Monastère de Moldovita, dont l’église figure au patrimoine mondial de l’UNESCO.

(©Erich Westendarp - CC0 Creative Commons)
 

 

Auteur : Vanessa d'Air Indemnité

Crédit photos : © Fotolia (couverture) et Pixabay (CC0 Creative Commons)

Rédigé le 09/05/2018

Ces articles pourraient également vous intéresser :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici