Actualités du voyage

Bientôt la fin des grèves Air France ?

Bientôt la fin des grèves Air France ?

Facebook logo Twitter logo Google+ logo LinkedIn logo Mail logo

Entamée le 22 février avec une première grève par la suite suivie de beaucoup d'autres, la mobilisation de l'intersyndicale d'Air France est peut-être à bout de souffle. Une quinzaine de grèves plus tard - ayant pour revendication une revalorisation salariale de tous les personnels (de l'ordre de 6%) -  la note est salée pour Air France. Ce mouvement social lui a déjà coûté 300 millions d'euros.

Vendredi 4 mai, la consultation lancée par la direction auprès des salariés s'est soldée par un rejet (à 55,44%) de l'accord proposé et par la démission du PDG, Jean-Marc Janaillac, qui avait mis son poste en jeu... La direction proposait 2% d'augmentation immédiate puis 5% sur 2019-2021. 


Pas de nouvelles grèves annoncées chez Air France

Mardi 8 mai, l'intersyndicale a appelé, dans un communiqué, à un retour de la direction à la table des négociations... mais sans lancer d'appel à la grève dans la foulée. Un geste inédit depuis le début du conflit qui laisse présager - du moins espérer - une fin prochaine des grèves. Par ailleurs, la dernière grève, celle du mardi 8 mai, a été peu suivie. Selon les chiffres communiqués par Air France, le pourcentage de grévistes était faible : de l'ordre de 14% chez les pilotes, d'environ 18% chez les PNC et inférieur à 3% chez les personnels au sol. 

« On laisse une chance à la négociation mais il faut que la direction revienne vite vers nous », a déclaré Karim Taïbi, du syndicat Force Ouvrière.
Même si aucune autre date de grève n'a été annoncée par les syndicats, la reprise du dialogue ne semble pas pour autant d'actualité  : « La direction d’Air France réaffirme que la période qui s’ouvre ne permet pas d’engager une quelconque négociation », répond cette dernière dans un bref communiqué.  Et pour cause, la compagnie aérienne se retrouve sans PDG. La démission de Jean-Marc Janaillac doit être officialisée le 15 mai et une gouvernance de transition annoncée.


Passagers victimes de la grève : faites-vous indemniser !

Si vous avez été victime d'une annulation, d'un retard de plus de 3 heures à l'arrivée à votre destination finale ou d'un surbooking du fait d'une grève du personnel d'Air France, vous avez droit à une indemnité ! Le règlement européen CE 261/2004 prévoit en effet un montant d'indemnisation forfaitaire en cas de perturbation imputable à la compagnie : 250, 400 ou 600 euros par passager en fonction de la distance parcourue.

En cas de vol Air France annulé, retardé ou surbooké, il est donc possible de déposer une réclamation afin d'obtenir une compensation financière. Vous avez jusqu'à 5 ans après la date du vol concerné pour vous faire indemniser.

 

Auteur : Vanessa d'Air Indemnité

Crédit photos : © photothèque Air France

Rédigé le 09/05/2018

Tags : Compagnies aériennes Grèves

Ces articles pourraient également vous intéresser :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici