Actualités du voyage

10 commandements pour voyager en couple (et le rester !)

10 commandements pour voyager en couple (et le rester !)

Facebook logo Twitter logo Google+ logo LinkedIn logo Mail logo

J-1 avant la Saint-Valentin : l’occasion de parler de voyage en couple ! Premières vacances ou premier voyage ensemble au bout du monde ? Voyager à deux signifie se retrouver hors de sa routine et de son confort habituels. Des souvenirs communs, des liens plus forts, une confiance renouvelée :  le voyage en duo est une expérience bénéfique qui peut aussi voir apparaître des tensions. Normal quand on passe 24h sur 24 ensemble. Voici 10 commandements pour partir en couple… et le rester !

1. Ton voyage tu organiseras

Cela semble le B.A.-BA que l'on voyage seul(e) ou à plusieurs, d'ailleurs ! S’il est bon de laisser de la place à la spontanéité, organiser au mieux son périple est rassurant, surtout l’un des deux voyageurs est de nature anxieuse et a besoin d’être rassuré. Il s’agit de se mettre d’accord sur ce que l’on souhaite faire une fois sur place et tomber d’accord sur son objectif de voyage. Repos et farniente avant tout ? Nature et activités sportives ? Découvertes culturelles ? Ou bien un savant mélange de tout cela ? En se mettant d’accord dès le départ sur les lieux que l’on souhaite absolument voir, mais aussi sur le mode de transport sur place et les logements à réserver – tout le monde n’a pas les mêmes besoins en termes de confort – on évite au maximum les déconvenues et les déceptions sur place.


2. Le budget tu anticiperas


Certes, « plaie d’argent n’est pas mortelle » dit le proverbe, pourtant la question du budget peut crisper, d’autant plus lorsque le couple n’en est pas à l'étape du compte commun. Dès que naît le projet de voyage, il est nécessaire d’aborder cette question : chacun a peut-être des ressources différentes et il ne faudrait pas que l’un se sente lésé par rapport à l’autre. De même, se retrouver à court d’argent pendant le voyage est frustrant et peut donner lieu à des disputes : quid du baptême de plongée tant rêvé, de l’excursion espérée, etc. ? Pour être certain de partir sur la même longueur d’ondes et avec un budget équivalent, on priorise les dépenses nécessaires (transport, logement, nourriture) et les à-côtés (excursions, activités, souvenirs). Pour les couples aux comptes séparés, télécharger une application comme TriCount peut être une solution pour garder un œil sur les dépenses engagées et s’assurer qu’elles sont bien réparties durant le voyage !

<


3. Les rôles de chacun tu définiras

Cela peut sembler anodin, pourtant se répartir les tâches en amont du voyage peut permettre d'éviter certains désaccords une fois sur place. Avant de partir définissez ensemble les responsabilités de chacun en fonction de vos préférences respectives. Cela pourra sembler naturel – peut-être – aux couples qui partagent déjà leur quotidien ensemble, mais la vie de couple en voyage ne répond pas aux même habitudes ni aux mêmes attentes. L’un pourra donc s’occuper de tout ce qui concerne les réservations de logement et d'activités, quand l’autre se sentira plus à l’aise sur la définition des itinéraires et la réservation des transports ou encore la conduite s’il faut louer une voiture sur place, par exemple. L’essentiel est que chacun puisse s’y retrouver et gérer les petits couacs qui pourraient survenir sur place, sans s’en prendre à l’autre !


4. L’art du compromis tu maîtriseras

C’est un peu le corollaire à toute l’organisation en amont (itinéraire, budget, rôles de chacun) : le compromis est un « must » à emporter dans vos bagages ! On dit souvent que la vie de couple est faite de compromis, et le voyage ne fait pas exception. Réconcilier les envies de l’un(e) à celles de l’autre est souvent plus facile à dire qu’à faire. Pourtant, en trouvant des compromis, on respecte les attentes de l’autre dans le voyage sans faire un trait sur les siennes. C’est aussi le moyen de s’ouvrir à des activités que l’on n’aurait sans doute pas fait seul(e). Dès la préparation du voyage, tout est question d’équilibre entre les besoins de l’un et ceux de l’autre : c’est aussi pour cela qu’il est utile de définir un programme (ou du moins des grandes lignes). L’un des deux a envie de camper deux jours au cœur de la nature ? D’accord, à condition que les deux prochains soient l’occasion de se reposer dans un petit hôtel tout confort en bordure de mer… L’un est matinal quand l’autre est un oiseau de nuit ? On alterne une balade dès potron-minet pour observer le lever de soleil un jour, on accompagne l’autre sur la piste de danse au bout de la nuit de lendemain.

5. Des pauses tu feras

Pendant un voyage on a souvent envies d’en profiter au maximum, de faire et de voir le plus de choses possibles. C’est pourquoi a souvent tendance à s’imposer un rythme soutenu avec un programme d’activités parfois millimétré. Pourtant savoir profiter et se déconnecter en voyage est essentiel pour savourer vraiment tous ces moments ensemble. A deux, il faut aussi savoir se mettre au rythme de l’autre : chacun ressent la fatigue différemment ou supporte certaines conditions comme la chaleur ou le manque de confort de manière différente ; il est donc important de se ménager des plages de farniente si l’on prévoit un séjour très actif. Si l’on a fait la rando du siècle la veille, quel est le mal à s’accorder une petite grasse matinée le lendemain ?



6. Du temps pour toi tu garderas

Lorsque l’on voyage en duo, en passant l’intégralité de ses journées ensemble, le risque est de s’étouffer. Loin de nous l’idée de juger les couples fusionnels ! Cependant, la plupart du temps, on a besoin d’espace à soi pour se retrouver. Tout comme il est important de réconcilier les envies de l’un et de l’autre, conserver du temps avec soi-même est une bonne chose, surtout pour les natures plus indépendantes. Ces moments de temps libre sont l’occasion de vaquer à une activité qui n’est pas forcément partagée, de rester au lit quand sa/son partenaire – matinal(e) – préfère faire le marché ou simplement d’aller bouquiner à la plage. Non seulement cela permet de s’écouter un peu et de suivre son propre rythme mais on a encore plus de plaisir à se retrouver après une (petite) parenthèse en solo !


 

7. Les conflits et disputes tu gèreras

Ce n’est pas un scoop : la vie de couple n’est pas toujours un long fleuve tranquille. Lors d’un voyage en couple, il est possible que des conflits ou disputes éclatent. C’est d’autant plus probable que l’on passe toutes ses journées ensemble. Simplement il faut savoir évacuer les tensions avant qu’elles ne dégénèrent. De toute façon, en voyage, il est difficile de fuir l'autre ! Il faut d’abord identifier la cause de la dispute (problème de confort, manque d’écoute, désaccord sur une activité, soucis de budget…),  afin d’éviter que cela ne se reproduise. Ensuite, chacun gère à sa manière, mais il est souvent utile de ne pas réagir à chaud, au risque de se décharger sur son partenaire et de compromettre le reste de la journée, voire des prochains jours...

 


8. D’autres personnes tu rencontreras

Bien sûr, on peut apprécier de voyager en restant dans sa bulle à deux, notamment si le voyage en question est vécu comme une parenthèse pour se retrouver après une année chargée ou difficile. Cependant voyager en couple ne signifie pas nécessairement se couper des autres. Au contraire, c’est parfois même l’occasion de faire des rencontres, voire de se lier d’amitié avec d’autres voyageurs. S’ouvrir aux autres apporte une autre dimension au voyage, voire peut donner l’occasion de découvrir de nouvelles activités et d’enrichir son programme de visites qui n’étaient pas prévues. En échangeant avec les autres et en recevant leurs retours d’expérience on peut même parfois s’éviter des visites décevantes ou des attrapes-touristes ! Et, si ça se trouve, vous allez vous faire des amis pour la vie !

 

9. La jalousie tu affronteras (peut-être)

Le problème avec les rencontres c’est qu’elles peuvent engendrer un sentiment de jalousie. Alors, en fonction des susceptibilités et du caractère de chacun, on évite les attitudes à risque si on veut s’éviter une dispute inutile ! Il faut aussi savoir s’en parler. Il est évident qu’on risque de croiser de beaux inconnus sur une plage touristique, par exemple : désamorcer le conflit dès lors qu'on le voit arriver est sans doute le plus sain. Mais la jalousie peut aussi naître d’une situation où l’autre perçoit une « intrusion», quelle qu'elle soit, dans la relation de couple et dans l'expérience du voyage à deux. Rappelez-vous que vous êtes la personne de confiance avec qui votre compagne/compagnon de route a désiré partir, cela vous fera relativiser !

 


10. La flamme tu entretiendras

Le risque quand on voyage en mode backpack en particulier, dans des conditions de confort parfois sommaires, est de reléguer au placard les moments d’intimité. Il est certain que lorsqu’on est adepte des modes de voyage alternatif tels le couchsurfing ou le woofing, il est difficile de se la jouer romantique ! De même, si l’on est dévoré(e) par les moustiques ou qu’on supporte mal la chaleur, se montrer sous son meilleur jour relève du challenge. Le voyage en couple sous-entend donc que l’autre va nous (re)découvrir sous un angle pas toujours très sexy ! Alors, pour éviter de finir par ressembler à deux potes de voyage, il est nécessaire de se préserver des moments plus romantiques, de se faire des surprises, etc. Offrez-vous des petits plaisirs comme la découverte d’un bon restaurant gastronomique pour changer de la « street food » ou encore une chambre d’hôtel douillette que vous saurez forcément apprécier après quelques nuits à la dure !

 

BONUS : (re)découvrez l'interview de Salim et Linda"les amoureux voyageurs", qui nous livrent leurs anecdotes de voyage et conseils !

 

Auteur : Vanessa d'Air Indemnité

Crédit photos : © Mali Maeder (Pexels)

Rédigé le 13/02/2019

Tags : Voyages

Ces articles pourraient également vous intéresser :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici