Actualités du voyage

Voyage déconnecté : faites une pause "digital detox" !

Voyage déconnecté : faites une pause "digital detox" !

Facebook logo Twitter logo Google+ logo LinkedIn logo Mail logo
Dans notre quotidien hyper-connecté, difficile de passer une seule journée sans consulter les réseaux sociaux, même en vacances. Pourtant, la déconnexion a du bon ! Le 28 février étant la Journée mondiale sans Facebook, c’est l’occasion idéale de parler « digital detox »… Et si votre prochain voyage était déconnecté ?

Redécouvrez des plaisirs simples

A contre-courant de nos modes de vie actuels, la tendance « digital detox » permet de renouer avec des plaisirs parfois oubliés. En voyage, trop occupés à prendre des photos avec son smartphone et à les relayer sur les réseaux sociaux, on en oublie parfois l’essentiel : profiter de l’instant présent ! 
Oublier tablettes, ordinateurs et smartphones le temps d’un court ou d’un long séjour ? Chiche ! Vous y gagnerez en disponibilité pour vos compagnons de route IRL (in real life) et pour vous-même ! Vacances en famille ? Prévoyez des balades à vélo et des pique-niques à la plage. Temps pluvieux ? N'oubliez pas de glisser dans votre valise des jeux de société ou prévoyez la visite du musée du coin ! Entre amis, ça marche aussi ! En amoureux, c'est le moment de (ré)apprendre à communiquer si besoin (les SMS, ça ne compte pas). En solo ? On se reconnecte avec soi-même et c’est déjà beaucoup !
Et pour bien préparer vos visites, oubliez Internet et renouez avec les plaisirs des guides de voyage papier (Le Routard, Le Petit Futé)...

Confiez l’organisation à des pros du voyage déconnecté

Pas envie d’organiser votre voyage ? Confiez-en l’organisation à des professionnels ! Certaines sociétés et agences (mais aussi des hôtels) ont fait de la « digital detox » - tendance venue des Etats-Unis - leur spécialité. Elles concoctent des séjours sans Wi-Fi certes, mais qui font le plein d’activités que l’on parte en groupe, en duo, en solo ou bien avec des collègues.
La société française Into The Tribe, par exemple, organise des séjours multi-activités pour des séminaires ou des formations. Ironie du sort : c’est par le biais d’une application installée sur le smartphone des participants que les fonctionnalités de leur téléphone sont bloquées. Aux grands maux les grands remèdes !
Pour les amoureux de la nature ou d’une activité en particulier, il y a aussi la possibilité de réaliser un séjour thématique. Gageons que votre passion l’emporte sur la tentation de vous connecter à Internet ! Les amateurs de balades équestres et de nature peuvent, par exemple, participer à des voyages au rythme du cheval, en découvrant des paysages inaccessibles par d’autres modes de transport. C’est ce que propose Caval & Go, agence née de la rencontre de 3 passionnées. Pas le temps de tweeter lancé à plein galop !

Choisissez une destination propice 

Pour ceux qui souhaitent garder la main sur l’organisation, mais pas sur leur portable, les destinations propices à la déconnexion ne manquent pas. Un voyage est toujours l’occasion de découvrir de nouveaux territoires, de faire de nouvelles rencontres (réelles et non virtuelles) et de se découvrir, pourquoi pas, de nouveaux centres d’intérêt. Voici 4 destinations qui plairont aux volontaires à la déconnexion :
- En quête de spiritualité ? Découvrez Rishikesh, en Inde. Cette cité de pèlerinage située aux pieds de l’Himalaya est réputée pour ses ashrams où l’on enseigne le yoga mais aussi la méditation…
- Envie de paysages glaciers ? Direction le Svalbard, archipel norvégien qui offre un bon point de départ pour partir explorer glaciers et fjords. Vous y trouverez plus d’ours polaires (5 000) que d’habitants (moins de 3 500) !
- Besoin de renouer avec une nature préservée ? La Mongolie est une destination parfaite pour cela et offre des paysages aussi magnifiques que variés. Vous aurez peut-être l’occasion de faire la connaissance de cavaliers nomades ou d’observer les étoiles dans le désert de Gobi.
- Budget serré ? Pas besoin de partir au bout du monde. En France, de nombreux endroits offrent calme et tranquillité. En Bretagne, par exemple. Et si vous posiez bagage quelques jours sur l’île d’Ouessant, dans le Finistère ? Cette île – la plus lointaine des îles bretonnes – ne compte plus que 900 habitants. Nul doute que ses fascinantes falaises escarpées et ses plages de galets ou de sable fin vous feront oublier votre smartphone.
 
Alors, prêts à débrancher ?
 

Auteur : Vanessa d'Air Indemnité

Crédit photos : © CC0 Creative Commons - Pixabay

Rédigé le 27/02/2018

Tags : Voyages

Ces articles pourraient également vous intéresser :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici