Actualités du voyage

Bagage Cabine Payant Transavia : ce qui change Nouveauté !

Bagage Cabine Payant Transavia : ce qui change

À partir du 03 Avril 2024, le bagage cabine devient payant chez Transavia. Pourquoi les bagages cabines sont parfois payants, parfois gratuits ? Quelles sont les règles appliquées sur les bagages ? Air Indemnité, spécialiste français de l’indemnisation des passagers, vous donne les réponses. 

Bagage cabine : pourquoi est-il parfois payant ? 

Le bagage cabine, cet élément essentiel du voyage aérien, connaît des règles tarifaires variables. Parfois gratuit, parfois payant, ce phénomène s'explique par divers facteurs. 

Les compagnies à bas coût, en particulier, tendent à facturer les bagages cabine. Cette stratégie leur permet de proposer des billets à des prix très attractifs, en séparant le coût des services supplémentaires.

Les compagnies traditionnelles, en revanche, incluent souvent le bagage cabine dans le prix du billet. Cette différence est une question de modèle économique. Les compagnies low cost réduisent leurs coûts opérationnels en offrant un service de base, avec des options payantes pour les extras.

La politique de bagages varie aussi selon la destination, la classe de réservation, et le programme de fidélité du voyageur. Certains passagers bénéficient de franchises de bagages supplémentaires en fonction de leur statut ou de la classe de leur billet.

Bagage cabine payant chez Transavia : pourquoi ? 

Transavia, compagnie aérienne à bas coût reconnue pour ses tarifs compétitifs, introduit une nouvelle politique tarifaire concernant les bagages cabine à compter du 3 avril. 

Cette modification signifie que les passagers devront désormais payer un supplément pour emporter un bagage cabine à bord, une pratique alignée sur celle d'autres compagnies low cost comme easyJet et Ryanair. L'initiative de rendre le bagage cabine payant Transavia vise à standardiser les services à travers le secteur tout en offrant une structure tarifaire flexible.

Le coût pour le transport d'un bagage cabine Transavia commencera à 15 euros, un tarif qui variera en fonction de plusieurs facteurs, dont la destination finale et le moment de la réservation. 

Cette démarche, annoncée par le groupe Air France-KLM, maison-mère de Transavia, reflète une tendance croissante dans l'industrie aérienne où les services additionnels deviennent des sources de revenus importants pour les compagnies. Le prix variable du bagage cabine payant Transavia garantit que les passagers ont la flexibilité de choisir les options qui conviennent le mieux à leurs besoins et budgets.

L'annonce a été faite par Benjamin Smith, le directeur général d'Air France-KLM, lors d'une conférence de presse à Paris, centrée sur les résultats annuels du groupe.
Smith a défendu cette politique en soulignant qu'elle s'inscrivait dans une norme déjà établie parmi les concurrents de Transavia, affirmant ainsi son importance pour rester compétitif dans un marché aérien en constante évolution. Toutefois, il a choisi de ne pas divulguer les détails concernant les prévisions de revenus supplémentaires que cette nouvelle mesure est susceptible d'engendrer.

Bagage cabine payant Transavia : pour plus de rentabilité ? 

Cette stratégie s'insère dans le cadre plus large des efforts d'Air France-KLM pour accroître ses revenus annexes, qui ont vu une croissance impressionnante de 53% par passager entre 2019 et 2023

Ces revenus proviennent de diverses options payantes offertes aux passagers, incluant, outre les bagages, le choix des sièges, les surclassements, les repas spéciaux, et plus encore. L'ajout du bagage cabine payant s'annonce comme une étape supplémentaire dans l'élargissement de cette gamme de services à valeur ajoutée, destinée à enrichir l'expérience client tout en optimisant la rentabilité de la compagnie.

Alors que cette politique pourrait susciter des réactions variées parmi les passagers, elle est indicative de la recherche continue par les compagnies aériennes de nouvelles méthodes pour générer des revenus et offrir des services personnalisés à leurs clients.

Taille du bagage cabine : pourquoi les tailles sont différentes selon les compagnies aériennes ?

La taille du bagage cabine varie d'une compagnie aérienne à l'autre en raison de différences dans les politiques internes, les configurations des cabines, et les types d'avions. 

Chaque compagnie définit ses propres limites pour optimiser l'espace disponible en cabine et garantir la sécurité et le confort des passagers. 

Les compagnies à bas coût, cherchant à maximiser l'efficacité, peuvent imposer des restrictions plus strictes pour accélérer l'embarquement et optimiser l'utilisation de l'espace. 

Les compagnies traditionnelles, offrant des services plus variés, peuvent autoriser des dimensions plus généreuses. Ainsi, la taille autorisée reflète un équilibre entre l'expérience passager et l'efficacité opérationnelle.

La taille du bagage cabine selon les compagnies peut avoir des conséquences sur le tarif du billet.  

Ainsi, chez Transavia, depuis le 03 Avril 2024, la taille et le poids du bagage en cabine a changé : il ne doit pas excéder 55x35x25cm et 10 kg. 

S’il s’avère plus grand ou plus lourd que ce gabarit, le passager doit alors s’acquitter du tarif d’un bagage en soute.
Les clients ayant choisi le tarif Max, plus flexible et donc plus onéreux, “continueront de pouvoir voyager avec un bagage à main (40x30x20cm), un grand bagage cabine (55x35x25cm) et de bénéficier de l’embarquement prioritaire“ selon la compagnie Transavia.

Rédigé le 03/04/2024

Tags : Compagnies aériennes

Ces articles pourraient également vous intéresser :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici