Actualités du voyage

Quelle assurance avant un départ en voyage ?

Quelle assurance avant un départ en voyage ?

Facebook logo Twitter logo LinkedIn logo Mail logo

Assurance ou pas assurance voyage ? 

 

Les bons réflexes à adopter avant de prendre l’avion

Au regard de l’incertitude dans laquelle nous a plongé la Covid-19, nous avons été quasiment 7 millions de français à ne pas savoir où passer nos vacances cet été. En effet, beaucoup de vacanciers ont hésité à quitter leur domicile afin de profiter de l’été. D’après Didier Arino, directeur général du cabinet Protourisme, 86% des vacanciers sont restés en France cet été contre 75% l’an dernier et 54% sont restés dans leur région contre 40% en 2019.

Tous les pays n’ont pas rouvert leurs frontières, la pandémie continue de sévir par vagues (l’Espagne et le Portugal ont re-confiné une partie de leur population). Air France opère avec une moyenne de 85% sur les réseaux méditerranéens avec une capacité de seulement 35% en juillet et 40% en août. 

Mais avant de prendre l’avion, quels sont les bons réflexes ? Que couvrent réellement nos assurances ? Quelles sont leurs limites ?

Assurance voyage ou assistance voyage ? 

Souvent les voyagistes peuvent vous proposer soit une assurance soit une assistance, deux couvertures qui ne couvrent pas les mêmes choses. Un contrat d’assistance va vous permettre de rentrer en cas de pépin (rapatriement, dépannage ou prêt de véhicule…). Une assurance a un dessein financier. Cela implique un dédommagement lorsque le risque assuré vient de se dérouler. 

Quel est le bon contrat à emporter avec nous lorsqu’on voyage ?

Les voyagistes peuvent vous inciter à prendre des assurances complémentaires afin d’anticiper les déconvenues que vous pourriez rencontrer une fois sur place. Rassurez-vous, si vous restez dans l’espace économique européen, prendre une assurance voyage complémentaire peut s’avérer inutile. En effet, avant même de souscrire quoique ce soit, vérifiez déjà dans vos contrats existants (un français a en moyenne une panoplie d’une dizaine d’assurances…). Parmi toutes ces assurances, vous avez celles qui prennent en charge les problèmes de santé qui peuvent arriver à l’étranger (assurance maladie française, produits proposés par certaines cartes bancaires, multirisque couvrant les problèmes de santé à l’étranger, assurance habitation pouvant couvrir les problèmes de santé rencontrés à l’étranger…). Dans ce cadre, regardez bien l’étendue géographique des garanties. Par exemple, avec certaines cartes bancaires, vous pourrez bénéficier d’une couverture santé en Europe. 

En revanche, nous conseillons aux personnes qui pratiquent des sports extrêmes de souscrire  une assurance spécialisée puisqu’il s’agit d’activités très spécifiques (par exemple, si vous grimpez un sommet à plus de 5 000 mètres d’altitude). Dans les Etats de l’Union Européenne ou en Suisse, la carte européenne d’assurance maladie (CEAM) vous évite d’avancer les frais (vous pouvez la télécharger depuis votre compte Ameli). Il est préférable de la demander 3 semaines avant le départ. Pour les digital natives, vous pourrez vous servir de la version dématérialisée dans votre application Ameli. 

Pour ceux et celles qui souhaitent voyager hors zone européenne, une complémentaire santé vous est conseillée, surtout si vous partez pendant plusieurs mois dans des pays où les frais de santé sont très chers (Etats-Unis, Canada…).

 

Auteur : L'équipe d'Air Indemnité

Crédit photos : © Unsplash

Rédigé le 21/08/2020

Tags : Conseils

Ces articles pourraient également vous intéresser :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici