Actualités du voyage

Vivez une expérience locale avec The Travelearner

Vivez une expérience locale avec The Travelearner

Facebook logo Twitter logo Google+ logo LinkedIn logo Mail logo

Lyes-Gaël Sough nous présente son site, The Travelearner. On pourrait traduire ce nom par l’expression « celui qui apprend en voyageant » : cela résume bien le concept qu’il a développé avec son épouse. Ce couple d’entrepreneurs voyageurs s’adresse aux touristes qui veulent enrichir leur séjour d’activités locales et authentiques et faire de vraies rencontres hors des sentiers touristiques habituels…

Air Indemnité : Comment est né le projet The Travelearner ?

Lyes-Gaël Sough : Grands voyageurs depuis 10 ans avec ma femme, avec qui j’ai co-fondé The Travelearner, nous voyageons en moyenne un mois entier tous les trimestres. Au fil de nos voyages et de nos rencontres, nous avons tissé des liens dans différents pays. Il nous est apparu au fil des années qu’il était difficile pour les voyageurs de trouver des activités à la fois originales, au contact de la population locale et, potentiellement, dans lesquelles la barrière de la langue n'est pas forcément un obstacle. Il y a un an, nous avons donc lancé The Travelearner avec l’idée de proposer des activités sur place, authentiques, créatives et de qualité.

Air Indemnité : Pouvez-vous nous expliquer plus en détail votre concept ?

Lyes-Gaël Sough : En fait, The Travelearner a aussi un but social. Dans l’esprit, nous fonctionnons comme une start-up qui met en relation des personnes, partout dans le monde, qui font connaître leurs savoir-faire et traditions à des voyageurs. The Travelearner repose sur un concept simple : les visiteurs sont accueillis par les populations sur place, nous ne proposons pas d’intermédiation car nous favorisons, au contraire, le contact direct avec l’interlocuteur qui fait découvrir une activité ou un mode de vie. Notre concept s’appuie aussi sur l’idée d’aider des populations locales financièrement en échange de ce partage. Ainsi, The Travelearner se positionne comme un acteur du tourisme créatif, participatif et collaboratif, loin du tourisme de masse que l’on connaît.

Air Indemnité : Justement, le tourisme participatif se développe de plus en plus. En quoi The Travelearner se distingue-t-il ?

Lyes-Gaël Sough : Les gens qui s’adressent à nous cherchent avant tout à vivre une expérience locale. Ce que nous proposons est une initiation à un savoir-faire, pour mieux découvrir un pays à travers sa culture et auprès de ses habitants, sans intermédiaire. En participant aux activités proposées sur notre site, le voyageur fait et ne se contente pas de regarder. L’objectif est qu’il s’imprègne d’une culture, qu’il en ait une autre approche. De plus, une des particularités du site repose sur le fait que les voyageurs peuvent, de leur propre initiative, proposer une activité qu’ils ont découverte lors d’un voyage. Une fois l’activité suggérée, nous l’essayons et si on l’ajoute finalement à notre « catalogue », la personne qui nous l’a proposée se voit rétribuer à chaque fois qu’elle est réservée ! En fait, The Travelearner se distingue par trois aspects : premièrement, nous avons un vrai réseau dans chacun des pays où nous proposons des activités, deuxièmement, nous développons un tourisme en dehors des sentiers battus et troisièmement, nous faisons pleinement participer les voyageurs à l’aventure en proposant une plateforme collaborative et participative qui offre aussi, pour ses utilisateurs, un potentiel avantage financier.

Air Indemnité : Quels types d’activités les voyageurs peuvent-ils trouver sur votre site ?

Lyes-Gaël Sough : Nous proposons des activités en nombre limité, réservables uniquement via notre site. The Travelearner propose au maximum 6 activités dans chaque ville ou arrondissement selon la taille de la ville et ce, dans chacun des pays où nous sommes présents, soit 34 à ce jour. Nous avons volontairement souhaité « limiter » le choix – même s’il est déjà important – afin de ne pas noyer les gens dans trop de propositions. Notre but est avant tout de proposer une expérience qualitative. Et ça marche ! Aujourd’hui on estime à plus de 80% la proportion de voyageurs qui essaient de nouveau une activité sur notre site après y avoir fait une première réservation. Les activités portent sur 7 grandes thématiques : l’agriculture, l’art, l’artisanat, le sport, la cuisine, l’écologie et le monde animal. Les voyageurs ont, par exemple, la possibilité de s’initier à la pêche traditionnelle dans un pays d’Asie, de couler une statuette de bronze au Burkina Faso ou encore de soigner les tortues au Costa Rica… Sur les ateliers créatifs, le voyageur peut emporter sa création, ce qui lui permet de rapporter dans ses bagages un souvenir vraiment personnel.

Air Indemnité : Cela fait seulement un an que The Travelearner existe. Quelles nouveautés envisagez-vous de proposer ?

Lyes-Gaël Sough : La période qui arrive devrait être très importante pour The Travelearner. Pour commencer, nous sommes en recherche de fonds pour accompagner notre développement et nous voulons également proposer des versions plus performantes de notre site en anglais et en chinois. Nous sommes les premiers Français à être présents sur ce genre d’initiatives dans certains pays ou régions et nous souhaitons continuer à promouvoir un tourisme collaboratif, qui répond à une vraie demande et qui va encore se développer. Nous ne voulons pas être un énième service de visite guidée, cela existe déjà et d’autres que nous le font très bien. Notre site est actuellement en refonte et pas mal de choses vont se mettre en place. De même, cette année, nous proposons de plus en plus d’activités sur un pays qui est encore sous-représenté dans notre offre et c’est plutôt dommage car c’est le nôtre ! Nous travaillons en effet à la mise en place d’activités en France pour les touristes français comme étrangers. Vous pouvez déjà trouver sur notre site des ateliers culinaires proposant, par exemple, de découvrir et de s’initier à la fabrication du fromage dans Paris ou bien de créer un vin unique qui vous ressemble dans plusieurs localités, telles que Lyon, Pessac, Montreuil ou Saint-Emilion.

 

Elly et Lyes-Gaël Sough, les co-fondateurs du site The Travelearner

Auteur : Propos recueillis par Vanessa d'Air Indemnité

Crédit photos : © The Travelearner

Rédigé le 15/06/2018

Tags : Bons plans

Ces articles pourraient également vous intéresser :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici