Actualités du voyage

Grève en vue chez Air France et HOP! pour le chassé croisé des vacances d'hiver

Grève en vue chez Air France et HOP! pour le chassé croisé des vacances d'hiver

Facebook logo Twitter logo LinkedIn logo Mail logo

Si les passagers avaient été épargnés depuis le début de l'année 2020, le chassé croisé des congés d'hiver risque d'être compliqué pour les vacanciers partis en avion.

Cinq syndicats d'Air France (CGT, FO, CFDT, CFE-CGC et Unsa) appellent à des "débrayages" de quelques heures voire plus ces vendredi 21 et samedi 22 février 2020. Ils protestent contre le plan de départs volontaires proposé en septembre dernier par la Direction aux équipes au sol et le recours à l'externalisation d'une partie des activités, notamment en région. De son coté, le syndicat des pilotes de HOP! - filiale d'Air France - appelle à la grève ce lundi 24 février après avoir rejeté à l'unanimité le programme d'augmentation des salaires.

Des perturbations sur les vols Air France à prévoir en Province et à l'aéroport de Paris Orly le week-end

Les discussions entre l'intersyndicale et la Direction de la compagnie nationale semblent au point mort. Les différents représentants du personnel dénoncent l'unilatéralité des choix de la Direction et refusent "d'avaliser l'attrition du secteur", i.e. la suppression de postes et le recours accru à la sous-traitance, notamment dans un contexte de sous-effectivité en régions. Le personnel au sol (agents responsables de l'enregistrement et de l'embarquement, agents de piste et trafic...) réclame la possibilité d'embauche en CDI des sous-traitants formés et qualifiés pour assurer le programme de vols dans les escales déjà sous tension.

Cet appel à la grève devrait impacter les passagers du réseau court-courriers, soit principalement les vols nationaux en transit par les aéroports de région ainsi que Paris Orly. 

Un planning de grève reconductible chez HOP! confirmé

Le Syndicat National des Pilotes de Ligne (SNPL) de HOP réclame une amélioration du "contrat social" - revalorisation salariale - et une meilleure intégration des pilotes de la filiale vers la maison mère. Un préavis de grève avait été déposé en décembre de l'année dernière pour tous les vendredis à partir du 14 février 2020 jusqu'au 30 avril. Il avait été repoussé pour "laisser jusqu'au bout sa chance au dialogue" avec la direction. À la suite de la proposition d'augmenter la masse salariale à hauteur de 5,5 millions d'euros (soit 3% d'augmentation) contre plus de 6 millions réclamés, le syndicat a lancé un préavis de grève pour lundi 24 et maintenu celui prévu pour vendredi 21 et les vendredis suivants.

Quelle protection pour les passagers impactés ?

Dans le cas d'une grève du personnel de la compagnie, comme c'est le cas pour ces deux grèves, tous les passagers sont éligibles à une indemnisation au titre du Règlement européen CE 261/2004. Celui-ci protège les passagers victimes de :

Air Indemnité accompagne tous les passagers victimes de ces perturbations :

Obtenez votre indemnité !

Par ailleurs, dans le cadre d'un vol perturbé, la compagnie a pour obligation d'informer tous ses passagers de leurs droits et de l'état du trafic, de les prendre en charge (réacheminement dans des conditions similaires...) et de proposer le remboursement du billet si le vol est annulé ou si le retard excède 5h.

Crédit photos : © Adobe Stock

Rédigé le 19/02/2020

Tags : Grèves

Ces articles pourraient également vous intéresser :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici