Actualités du voyage

Où partir, et sous quelles conditions pour ceux qui veulent voyager pendant l’automne ?

Où partir, et sous quelles conditions pour ceux qui veulent voyager pendant l’automne ?

Facebook logo Twitter logo LinkedIn logo Mail logo

Les possibilités de déplacement à l’automne 2020

 

Où est-il possible de voyager après la rentrée ? 

 

Pour faire suite à notre dernier article qui faisait le point sur les déplacements possibles en Europe et dans le monde après les vacances d’été, voici un point post-rentrée 2020 pour aborder les vacances de la Toussaint avec un oeil éclairé.

Aujourd’hui, il y a plus de 29 millions de cas de coronavirus confirmés dans le monde entier, dont presque 3 millions en Europe. 

Durant l’été, plusieurs destinations sont restées accessibles pour permettre aux Européens de voyager. Mais, depuis la rentrée, avec une nette reprise des cas de contaminations qui semblent se généraliser, la saison aérienne de l’automne/hiver 2020/2021 reste compromise. 

Pour rappel, si vous décidez de partir en voyage, consultez ces sites officiels qui restent des sources d’informations certifiées : 

https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

https://www.santepubliquefrance.fr/dossiers/coronavirus-covid-19

https://www.who.int/fr/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019

 

 

Quels sont les voyageurs admis en France ? 

 

L’Union européenne met à jour toutes les deux semaines la liste des visiteurs accueillis en France en fonction de la situation sanitaire dans leur pays. 

Voici la liste des pays dont les ressortissants peuvent venir en France : 

Algérie

Australie

Canada

Géorgie

Japon

Monténégro

Maroc

Nouvelle-Zélande

Rwanda

Serbie

Corée du Sud

Thaïlande

Tunisie

Uruguay

Les voyageurs du Brésil, de l’Inde, de la Russie et des États-Unis restent exclus pour le moment. 

 

Où voyager au sein de l’espace européen sans restriction? 

 

Pour les voyageurs français, et en fonction du niveau épidémique du pays, il reste quelques pays qui sont accessibles et sans restrictions particulières: 

Luxembourg

Croatie

Pologne

République tchèque

Bulgarie

Suède

Espagne

Hors Union européenne, vous pourrez vous déplacer dans les pays des Balkans à l’exception de la Bosnie-Herzégovine. 

 

Quelles sont les restrictions de voyage en Europe ? 

 

Un test RT-PCR négatif (si positif, un isolement imposé)

 

Certains pays européens imposent des conditions plus strictes. En effet, il peut être imposé de produire un test RT-PCR négatif récent. 

En cas de test positif, une quarantaine sera imposée au voyageur (la durée de l’isolement est différente en fonction des pays). Enfin, certains pays peuvent imposer non seulement un test, mais aussi une période d’isolement. 

En Allemagne, pour les voyageurs français provenant de zones à risque (par exemple d’Île-de-France, de la région Provence-Alpes Côte d’Azur, de la Guyane, de la Guadeloupe, de la Réunion et Saint-Martin…), un test RT-PCR négatif est strictement obligatoire avant d’entrer sur le territoire. L’Islande a classé tous les pays au monde comme zones à risques. C’est la raison pour laquelle le pays impose aux voyageurs un test RT-PCR réalisé sur son territoire ainsi qu’un isolement de 5 jours. 

En Slovaquie, un isolement de 14 jours est obligatoire. Depuis quelques jours, l’obtention d’un test négatif exonère l’isolement.

 

Les isolements obligatoires

 

Certains pays imposent toujours des périodes d’isolement dès l’entrée dans le pays aux personnes provenant de France, et ce, quoiqu’il arrive.

La Lettonie a annulé tous les vols directs depuis la France. Pour vous y rendre, vous devrez transiter par un autre pays et rester en isolement pendant 14 jours. Les Pays-Bas ainsi que le Royaume-Uni imposent également un isolement de 14 jours. 

Pour ce qui est de la Suisse, le pays a mis en place depuis le 14 septembre une quarantaine obligatoire de 10 jours. Un test négatif ne permet pas de lever l’obligation.

 

Les isolements obligatoires et un test RT-PCR négatif

 

La Belgique impose aux voyageurs d’avoir un test négatif réalisé 72 heures avant le voyage ainsi qu’une période de quarantaine. Ces conditions ne s’appliquent pas pour les transfrontaliers ainsi que pour les déplacements de moins de 48 heures.

En Lituanie, il faut justifier d’un test négatif et respecter un isolement de 14 jours.

 

Les frontières strictement fermées

 

Il y a certains pays qui ont décidé de garder leurs frontières fermées. C’est le cas de Chypre qui interdit l’entrée sur son territoire aux voyageurs français depuis le 28 août. Dès la rentrée, la Hongrie a également fermé ses frontières, et ce, qu’importe le motif. 

 

Où partir pour profiter du soleil ? 

 

Nous n’allons pas vous laisser sur une note triste pour la fin de cet article !

Pour ceux qui souhaitent profiter du soleil durant cet automne, sachez qu’il y a des pays où il est encore possible de voyager relativement “normalement”. 

Par exemple, vous pouvez partir au Mexique, au Brésil (à condition de ne pas dépasser 90 jours), aux Maldives, au Népal à partir du 17 octobre (à condition de respecter une quarantaine de 7 jours), en Ouzbékistan, en Turquie, au Cap Vert, à Madagascar, au Maroc, en Colombie, à Cuba à partir du 15 octobre ou encore les pays de France d’Outre-Mer (sauf la Nouvelle-Calédonie).

 

Auteur : L'équipe d'Air Indemnité

Crédit photos : © Unsplash

Rédigé le 14/10/2020

Ces articles pourraient également vous intéresser :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici