Actualités du voyage

Grève du 5 décembre : Air France et le contrôle aérien concernés

Grève du 5 décembre : Air France et le contrôle aérien concernés

Facebook logo Twitter logo LinkedIn logo Mail logo

[Mise à jour le 03/12/2019]

La contestation s’élargit, y compris dans le secteur aérien. Une intersyndicale rejoint FO et la CGT Air France, déjà positionnés en faveur de la grève. En tout, onze syndicats d’Air France appellent donc à faire grève le 5 décembre. De même, un syndicat représentant les contrôleurs aériens a annoncé se joindre à ce mouvement.

Les personnels au sol d'Air France en grève le 5 décembre

Ce ne sont donc plus deux mais onze syndicats représentant les personnels au sol d'Air France qui se joindront au mouvement du 5 décembre. FO Air France, premier syndicat toutes catégories et la CGT Air France, particulièrement implantés auprès des personnels au sol, ont déposé des préavis en faveur d’une grève reconductible. Également représentatif des personnels au sol, SUD-Aérien, fait partie des syndicats s’étant, entre temps, ralliés à cet appel. Ce dernier demande à se mobiliser la journée du 5 sous le slogan « ni retraite à points, ni droits en moins ».

Du côté de la compagnie française, aucune annonce officielle n’a été faite. Pour le moment, aucun syndicat de pilotes ni d’hôtesses de l’air et de stewards ne s’est a priori prononcé en faveur de la grève.

Dans tous les cas, les personnels grévistes du secteur aérien doivent se déclarer à titre individuel au plus tard 48 heures avant le début du conflit (loi Diard). Ainsi, la compagnie Air France pourra établir un programme de vols en conséquence (si nécessaire) et le communiquer dans les 48 heures précédant la grève.

Selon France Info qui a contacté la compagnie, Air France a indiqué anticiper au mieux les problèmes de transport que pourraient rencontrer ses personnels en raison des grèves à la SNCF et à la RATP ; in fine, les voyageurs pourraient également pâtir des difficultés de ses personnels à rejoindre leurs postes de travail. Toujours selon France Info, « la compagnie, qui commercialise également des offres commerciales combinant billet d'avion et de train (TGV Air, NDLR), propose également à ses clients de repousser sans frais leur voyage en raison des difficultés de circulation attendues sur les rails. »

Droits des passagers Air France en cas de vol perturbé par la grève

En cas d’annulations de vol, la compagnie devrait, comme lors des précédents cas de grèves de personnels, proposer des alternatives pour les passagers concernés ; généralement il s’agit d’offrir la possibilité de reporter ou avancer son voyage sans frais.
« Dans le cas où un vol est reporté du fait d'une grève de personnels au sein de la compagnie, les passagers doivent être pris en charge par la compagnie dans l’attente de leur réacheminement : celle-ci doit proposer nourriture, boissons, deux communications, voire hébergement en fonction du temps d'attente jusqu'au départ du vol de remplacement », rappelle Baptiste Lo-Presti, responsable juridique chez Air Indemnité..

Et d’ajouter : «  Il est aussi possible de demander le remboursement de son vol s’il est annulé à cause de cette grève. Dans ce cas, la compagnie doit rembourser le passager sous 7 jours. »

Vol Air France perturbé ? Demandez une indemnité ! 


Un syndicat appelle les contrôleurs aériens à faire grève

Par ailleurs, on peut également craindre des perturbations sur les lignes d’autres compagnies aériennes suite à l’appel à la grève d’un syndicat représentant les contrôleurs aériens. Cependant, le syndicat majoritaire du contrôle aérien, le SNCTA (Syndicat National des Contrôleurs du Trafic Aérien), n’appelle pas à la grève : « Les contrôleurs aériens ne sont pas concernés par la fin des régimes spéciaux, car leur pension dépend du régime général de la fonction publique. À ce stade, les contrôleurs aériens sont entendus et écoutés : l'heure n'est pas à la grève », indique-t-il sur son site Internet.

Le SNCTA est très implanté à Roissy Charles de Gaulle ainsi que dans les centres de contrôles régionaux de Loperhet (près de Brest), Aix-en-Provence et Athis-Mons (près d'Orly).

En revanche, le deuxième syndicat représentant les contrôleurs aériens, l'Usac CGT (Union Syndicale de l'Aviation Civile) s'est, lui, officiellement prononcé jeudi dernier contre le projet de réforme des retraites du gouvernement et appelle à la mobilisation en signe de solidarité « les 5, 6 et 7 décembre ».

« Il faut savoir que si les voyageurs subissent une annulation ou un retard de vol imputé à une grève du contrôle aérien, ils ne pourront rien exiger d’autre de la compagnie qu’une assistance, à savoir une alternative de transport, c'est-à-dire soit un vol de remplacement soit le remboursement du billet d'avion, et une prise en charge des frais comme les frais de bouche dans l'attente du vol de remplacement, le cas échéant. C'est une obligation de la compagnie. En revanche, aucune compensation financière n’est prévue étant donné qu’une grève du contrôle aérien échappe à la maîtrise de la compagnie », conclue Baptiste Lo-Presti.

 

 

 

Auteur : Vanessa d'Air Indemnité

Crédit photos : © Rita E - Pixabay

Rédigé le 27/11/2019

Tags : Grèves

Ces articles pourraient également vous intéresser :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici