Actualités du voyage

Grève des PNC de Lufthansa en Allemagne les 7 et 8 novembre

Grève des PNC de Lufthansa en Allemagne les 7 et 8 novembre

Facebook logo Twitter logo LinkedIn logo Mail logo

Le syndicat UFO, représentant le personnel de cabine de Lufthansa, récidive. Après avoir appelé à la grève au sein de 4 filiales du groupe mi-octobre, il invite de nouveau les stewards et hôtesses de l'air à débrayer les 7 et 8 novembre. Le conflit social persistant en Allemagne, le syndicat représentant les PNC de Lufthansa appelle donc à cesser le travail 48 heures. 

Grève de 48h en Allemagne, 1 300 vols annulés

Contrairement à la grève du mois dernier, la compagnie principale - qui avait été jusque-là épargnée - sera touchée par des suppressions de vols à cause d'un mouvement de grève qui touche ses personnels de cabine.

La mobilisation doit durer à compter de 23h le mercredi 6 novembre jusqu'à 23h le vendredi 8 novembre. Il « concernera tous les vols » prévus au départ d’aéroports allemands, soit les vols de l'ensemble des compagnies du groupe Lufthansa, a déclaré UFO. Si la direction de Lufthansa remet en question la légitimité du syndicat à représenter les salariés, la question de son statut de syndicat ne sera examinée par un tribunal allemand qu'en avril. Entre temps, Lufthansa a annoncé sur Twitter qu'elle envisageait « des mesures légales pour empêcher la grève ».

En attendant, les PNC de Lufthansa sont appelés à cesser le travail durant 48 heures les 7 et 8 novembre, en Allemagne. Du reste, le syndicat a également laissé entendre qu'il pourrait appeler à la grève dans les filiales de Lufthansa : « d’autres annonces sont possibles à tout moment ».

De son côté, la direction de la compagnie aérienne s'organise et s'est activé à travailler « à toute vitesse sur un programme de vols spécial pour jeudi et vendredi. »

En tout, 1 300 vols sont supprimés les 7 et 8 novembre, impactant 180 000 passagers. Lufthansa a indiqué qu'environ 2 300 vols seraient maintenus le 7 novembre, contre 3 000 initialement prévus. De même, le 8 novembre, 2 400 vols seront opérés, au lieu de 3 000. 

Grève du personnel : les obligations de Lufthansa

En vertu du règlement CE 261/2004, la compagnie aérienne doit respecter certaines obligations dans le cas d'une annulation de vol. En l'occurrence, sur son site, la compagnie Lufthansa a déjà communiqué les solutions de remplacement de vol mises à la disposition des passagers concernés par la grève. Ainsi, les passagers de Lufthansa ont la possibilité de faire une nouvelle réservation gratuitement dans les cas suivants :

- s'ils ont réservé un billet pour un vol du groupe Lufthansa à destination et en provenance des aéroports de Munich ou de Francfort, dont le départ est le 7 ou le 8 novembre.

- si leur billet a été émis le ou avant la date du 4 novembre

Pour les passagers qui répondent aux conditions ci-dessus, Lufthansa indique qu'il est possible de « modifier la réservation [du] vol pour le même trajet jusqu'à une nouvelle date jusqu'au 15 novembre inclus. »

Pour les passagers voyageant sur les lignes intérieures de Lufthansa, la compagnie propose d'échanger gratuitement leur billet d'avion contre un billet de train.

Droits des passagers en cas de voyage perturbé par une grève des PNC

Cet appel à la grève risque donc de perturber les plans de voyage de nombreux passagers depuis/vers l'Allemagne. Munich et Francfort, les deux aéroports allemands les plus fréquentés, risquent d'être particulièrement impactés par cette grève.

Conformément à la règlementation européenne en vigueur, la compagnie allemande propose des solutions de remplacement aux passagers dont le vol est compromis durant les deux journées de grève. Cependant, les passagers ne souhaitant ou ne pouvant pas réserver un autre vol à une date ultérieure peuvent demander le remboursement de leur billet d'avion« Selon le règlement européen, en cas de vol annulé, la compagnie doit proposer une alternative : replacer le passager sur un vol, dans des conditions de voyage similaires, ou bien le rembourser », indique Baptiste Lo-Presti, responsable juridique chez Air Indemnité. Le remboursement du billet doit alors intervenir sous 7 jours

Droit à une indemnité de 250 à 600 euros par passager

« Dès lors que la cause de l'annulation d'un vol est imputable à la compagnie aérienne, le passager peut prétendre à une indemnité en vertu du règlement CE 261/2004 », rappelle Baptiste Lo-Presti. Cette indemnité est d'un montant forfaitaire, de 250, 400 ou 600 euros, relatif à la distance parcourue par le vol.

Que le passager soit replacé sur un vol de remplacement suite à l'annulation de son vol initial ou qu'il renonce à son voyage et demande le remboursement de son billet, il peut demander une indemnisation à la compagnie aérienne. C'est notamment le cas suite à une grève du personnel navigant. Contrairement à une grève du contrôle aérien ou des agents de sécurité de l'aéroport, par exemple, une grève du personnel de la compagnie n'est pas une circonstance qui exonère la compagnie du versement d'une indemnité.

Réclamez votre indemnité

 

Auteur : Vanessa d'Air Indemnité

Crédit photos : © Pit Karges - Pixabay

Rédigé le 05/11/2019

Tags : Grèves

Ces articles pourraient également vous intéresser :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici