Actualités du voyage

Ponts du printemps 2019 : 5 destinations où partir !

Ponts du printemps 2019 : 5 destinations où partir !

Facebook logo Twitter logo LinkedIn logo Mail logo

Cette année, entre le 22 avril et le 10 juin, 5 ponts vous tendent les bras ! En tout, jusqu’à 28 jours de congés ! Avis aux amateurs de week-ends prolongés, nous vous avons concocté un joli programme avec 5 destinations à découvrir au printemps 2019 !

Week-end de Pâques sous le soleil de Marrakech

Le lundi 22 avril étant férié, pas besoin de poser de jour pour bénéficier d’un week-end prolongé !

Et si vous passiez ces 3 jours sous le soleil de Marrakech ? La trépidante ville marocaine a bien des charmes à dévoiler. Son premier argument ? Ses douze heures d’ensoleillement journalières, idéales pour faire le plein de vitamines D en attendant l’été.

N’hésitez pas à flâner dans les ruelles animées de sa Médina, au détour desquelles vous découvrirez de superbes palais et mosquées. Cœur battant de la ville, la place Jemaa el-Fna s’anime particulièrement le soir venu. Au nord de celle-ci, la Mosquée Mouassine, qui a donné son nom au quartier, est l’une des plus importantes. Au sud, les quartiers de la Kasbah et de la Mellah dévoilent deux autres visages de Marrakech. Le premier, quartier des Tombeaux Saadiens, est à la fois touristique et authentique. Dans le second, ancien quartier juif de la ville très récemment réhabilité, vous découvrirez notamment une synagogue du 15e siècle et la célèbre place des Ferblantiers.

Les amateurs d’architecture se régaleront à admirer les différents édifices au style arabo-andalou comme le Palais de la Bahia et ses jardins luxuriants ou encore la Médusa Ben Youssef (école religieuse). N’oubliez pas de garder du temps pour vous perdre dans le Jardin Majorelle !

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Visit Marrakech (@visitmarrakechofficial) le


Pont du 1er mai : 5 ou 9 jours à Tenerife

C’est un pont, que dis-je, c’est un aqueduc ! En posant le lundi et le mardi précédant le 1er mai, jour férié, ou le jeudi et le vendredi, vous disposez de 5 jours de congés. En posant 4 jours (lundi, mardi, jeudi et vendredi) vous doublez la mise : 9 jours de vacances !

Que vous bénéficiez d’une petite semaine de 5 jours ou d’une grande de 9, Tenerife, la plus grande île des Canaries, est une destination idéale. En mai, il fait moins chaud ; comptez habituellement entre 19°C et 26°C, ce qui devrait vous motiver à partir à la découverte de ses plages ! Parmi les plus belles : la Playa de las Teresitas au nord-est de la capitale Santa Cruz de Tenerife, la Bahia Del Duque, petite plage dont on apprécie la quiétude surtout en fin de journée ou encore la Playa de los Gigantes qui tient son nom de ses impressionnantes falaises de 800 mètres de hauteur !

Mais Tenerife, offre bien plus grâce à son environnement naturel volcanique. En perspective : de belles randonnées en pleine nature, par exemple dans le Parque Nacional del Teide – un téléphérique permet d’accéder à son pic – ou dans le Parque Rural de Anaga. Et si vous voulez finir par une note urbaine, faites donc un détour par les deux jolies villes coloniales La Laguna – qui a inspiré l’architecture de La Havane, rien que ça ! – et La Orotava et ses maisons de maître des 17e et 18e siècles.

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Official Instagram of Tenerife (@visit_tenerife) le


Pont du 8 mai : 5 ou 9 jours pour découvrir l’Andalousie

Avec le 8 mai férié, vous avez une deuxième possibilité de vous offrir 5 jours de break (en posant seulement 2 jours) ou des vacances de 9 jours (en posant 4 jours) !

Alors qu’il y fait très chaud l’été, l’Andalousie est agréable au printemps. Dans cette région espagnole, les villes de charme ne manquent pas. Pour un séjour de 5 jours, on peut visiter trois joyaux : Séville, Cordoue et Grenade, à condition de garder le rythme ! En 9 jours, ajoutez la belle Cadix à votre liste !

Séville, capitale de la région, donne l’occasion de découvrir le flamenco, notamment dans le Barrio de Triana. Son superbe palais de l’Alcazar et ses non moins superbes jardins, les arènes de la Real Maestranza de Caballería, sa cathédrale gothique Notre-Dame du Siège renfermant le tombeau de Christophe Colomb et son minaret transformé en clocher (la Giralda) font sa réputation. Pour vous imprégner de l’ambiance de la ville et gagner du temps de transport, vous pouvez aussi découvrir Séville à bicyclette !

Cordoue est connue pour sa célèbre Mezquita-Catedral (mosquée-cathédrale) mais elle possède également son Alcazar, l’Alcazar des Rois Chrétiens de Cordoue. Ville aux influences arabes, chrétiennes et juives, Cordoue est un bel exemple du melting-pot de civilisations qui se sont succédé dans la région. Son centre historique est inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Grenade est propice aux balades romantiques dans les ruelles pleines de charme du quartier de Sacromonte. Il faut dire que cette ville bénéficie d’un environnement particulier : on peut y apercevoir les sommets de la Sierra Nevada se découper derrière l’Alhambra. Ce dernier, ensemble palatial construit sur la colline de la Sabika et qui domine l'Albaicin (le quartier antique de Grenade) est un magnifique exemple de l'art andalou. Il mérite que l’on y consacre une demi-journée. On peut aussi l’admirer depuis le mirador de San Nicolas. Une façon mémorable de terminer son séjour andalou !

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Vive Andalucía (@viveandalucia) le


Pont de l’Ascension : 4 jours à l’heure dublinoise !

Cette année, l’Ascension tombant le jeudi 30 mai, en posant le vendredi, à vous le week-end de 4 jours !

Changement de décor : direction Dublin, la chaleureuse capitale irlandaise ! Son centre-ville se découvre facilement à pied notamment autour de ses deux grandes rues : O’Connell Street et Grafton Street. Cette dernière est particulièrement prisée des artistes de rue (musiciens, mimes, poètes). A ne pas manquer, le Trinity College, la plus ancienne université d’Irlande, fondée par la Reine Elizabeth I et reconnaissable à son architecture classique dite géorgienne. Elle a compté parmi ses plus illustres élèves Jonathan Swift , Samuel Beckett ou encore Oscar Wilde. Pour poursuivre la parenthèse culturelle, direction le Musée Dublinia qui propose un parcours interactif à travers 4 siècles d’histoire, puis le Dublin Writers Museum qui propose de partir sur les traces des écrivains irlandais qui ont marqué la littérature mondiale.

Autre décor : la presqu’île de Howth, petit port de pêche très animé accessible en bus depuis Dublin. C’est l’endroit idéal pour finir votre séjour irlandais ! On peut flâner le long de la rive sud du fleuve Liffey, découvrir son marché ou aller jusqu’au Howth Head, petite péninsule appartenant au village qui offre un superbe panorama sur la mer d’Irlande !

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Visit Dublin (@visitdublin) le


Week-end de la Pentecôte : 3 jours à Porto

Le lundi de Pentecôte étant le 10 juin, si vous avez la chance de le chômer, vous profiterez d’un week-end prolongé.

Porto, deuxième ville du Portugal, est une destination qui allie le charme d’une ville côtière – elle est bâtie sur les rives escarpées du Douro – à ceux d’une cité médiévale. Son centre-ville historique, la Ribeira, situé dans la partie basse de Porto et classé au Patrimoine mondial de l’Unesco, se parcourt à pied. A moins de préférer emprunter l’un de ses anciens tramways restés figés dans les années 20 ! On y découvre notamment l’impressionnant Palais da Bolsa, ancien Palais de la Bourse du 19e siècle. Depuis Praça de Ribeira, vous pouvez opter pour une croisière sur le fleuve : les durées varient en fonction de vos envies et du temps dont vous disposez.

Le mieux est de commencer votre escapade à Porto par sa partie haute, qui offre de superbes points de vue. La Praça de Liberdade est particulièrement animée. De là, on rejoint plusieurs lieux incontournables tels que l’église dos Clérigos, dans le plus pur style baroque portugais. Au-dessus d’elle se dresse une tour depuis laquelle on profite d’une vue plongeante sur la ville. Pour profiter d’une autre vue époustouflante, on peut également emprunter le téléphérique reliant les deux rives. Pour ceux qui préfèrent garder les pieds sur terre : le Pont Luis Ier, de style Eiffel, est tout indiqué ! Il vous permet de rejoindre l’autre rive du Douro. Ainsi, vous pourrez terminer votre escapade portugaise à Vila Nova de Gaia, où siègent encore les principales maisons de vin de Porto et goûter (avec modération) à leurs fameux breuvages !

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Visit Porto (@visitporto) le

Auteur : Vanessa d'Air Indemnité

Crédit photos : © Johan Mouchet - Unsplash

Rédigé le 20/03/2019

Tags : Voyages

Ces articles pourraient également vous intéresser :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici