Actualités du voyage

Appel à la grève les 12 et 13 janvier 2019 chez XL Airways

Appel à la grève les 12 et 13 janvier 2019 chez XL Airways

Facebook logo Twitter logo LinkedIn logo Mail logo

Reprise il y a 2 ans par les actionnaires de La Compagnie, transporteur français spécialisé dans la classe affaires, XL Airways souffrirait de lourdes pertes d’exploitation pour l’exercice 2017/2018. Alors que ses actionnaires cherchent de nouveaux investisseurs – d'aucuns disent repreneurs – l’UNAC, syndicat représentant les PNC, appelle à la grève les 12 et 13 janvier prochains.

XL Airways à la recherche d'investisseurs

Le début d’année pourrait être mouvementé chez XL Airways. La low-cost française spécialisée dans les vols long-courriers entame une stratégie de recentrage sur son cœur de métier. Mi-décembre, elle a ainsi cédé le tour opérateur XL Héliades qui lui appartenait à l’agence de voyage Marietton Developpement. Certains spéculent déjà sur le fait que cette dernière pourrait entrer au capital de la compagnie aérienne.

Car XL Airways souffre de pertes financières et les actionnaires cherchent de nouveaux investisseurs après avoir dû réinjecter 12 millions d’euros en octobre dernier, s’ajoutant aux 6 millions de l’exercice précédent. D’après le journal économique La Tribune, les potentiels repreneurs pourraient venir de l’étranger et c’est la banque d’affaires belge Degroof qui est mandatée « pour trouver un partenaire industriel sur lequel pourrait s'adosser XL ». Toujours selon La Tribune, « des contacts sont en cours avec plusieurs compagnies, sachant que la réglementation interdit à des investisseurs non communautaires de prendre plus de 49,9% du capital d’une compagnie aérienne ».

Alors que de futurs changements dans son capital sont en perspective pour 2019, la compagnie low-cost fait évoluer son modèle. Elle va ainsi réintroduire sa classe Premium sur toute sa flotte – elle l’avait arrêtée au printemps 2017 – pour s’aligner sur ses concurrentes.

Grève des PNC d’XL Airways annoncée mi-janvier

A ces changements capitalistiques et économiques s’ajoute la grogne des personnels navigants commerciaux. En octobre dernier déjà, l’UNAC, syndicat représentant 22% des stewards et hôtesses de l’air d’XL Airways, mettait en garde contre un mouvement de grève, déplorant entrer dans la « dixième année consécutive sans augmentation de salaire ». Depuis, un préavis de grève a été déposé par le syndicat pour les 12 et 13 janvier 2019. Il demande une revalorisation de 14,5% répartie sur plusieurs années pour rattraper le gel des salaires.

Que faire en cas de grève d’XL Airways ?

L’UNAC représente 22% des PNC. Ainsi, il est difficile de connaître l’impact potentiel de cet appel à la grève sur les vols opérés par XL Airways sur les deux journées de grève attendues. Il est conseillé aux passagers ayant prévu de prendre un vol avec la compagnie à ces dates de se rapprocher d’elle afin d’avoir plus d’informations. Généralement, le programme des vols est mis à jour 48h à 24h avant la date du départ.

Dans l’éventualité d’un retard ou d’une annulation liée à une grève du personnel de la compagnie, cette dernière doit prendre en charge ses clients jusqu’au départ effectif et leur proposer un vol de remplacement ou un remboursement du billet non utilisé (dans le cas d’une annulation). Pour couvrir le préjudice subi par un retard important (de 3 heures minimum à l’arrivée) ou d’une annulation, un règlement européen prévoit une indemnité forfaitaire allant de 250 à 600 euros. Elle doit être versée à chaque passager.

Auteur : Vanessa d'Air Indemnité

Crédit photos : © Sergey Furtaev - Fotolia

Rédigé le 27/12/2018

Tags : Compagnies aériennes Correspondances ratées Études de cas Grèves

Ces articles pourraient également vous intéresser :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici