Actualités du voyage

Grève des pilotes British Airways les 9, 10 et 27 septembre Nouveauté !

Grève des pilotes British Airways les 9, 10 et 27 septembre

Facebook logo Twitter logo LinkedIn logo Mail logo

Après la grève des pilotes de Transavia qui court jusqu’à mi-octobre et les grèves Ryanair au Royaume-Uni, en Espagne et au Portugal étalées sur le mois de septembre, c’est au tour de British Airways de faire face à un mouvement de grève. A l’appel d’un syndicat, les pilotes de la compagnie britannique cesseront le travail les 9, 10 et 27 septembre. Explications et conseils aux passagers.

93% des pilotes consultés favorables à la grève

Déjà à l’initiative de l’appel à la grève aux pilotes britanniques de Ryanair en août, le syndicat Balpa (British Airline Pilots Association) a annoncé 3 journées de grève au sein de British Airways. D’après le syndicat, 93% des pilotes consultés ont voté en faveur d’une grève. Décidée en « dernier ressort » pour protester contre des conditions salariales jugées insatisfaisantes, cette grève risque d’affecter des milliers de passagers les 9, 10 et 27 septembre prochain.

Afin d’éviter au maximum les perturbations liées à ce mouvement de grève estimé « complètement inacceptable » selon la direction de la compagnie British Airways, qui estime avoir fait une « offre très juste » à ses pilotes, celle-ci a indiqué qu’elle modifierait des horaires de vols, afin de permettre à un maximum de clients de prendre leur vol. « Cependant, il est probable qu'un grand nombre de nos clients ne pourront pas voyager et nous proposerons des remboursements et des ré-réservations pour les passagers prévus sur des vols annulés », prévient-elle.

En cas d’annulation, les passagers concernés doivent être contactés par la compagnie. Ces derniers sont également invités à consulter le statut de leur vol s’ils doivent voyager aux dates concernées par la grève en se rendant dans l’espace dédié à la réservation.

Vol annulé à cause de la grève : rappel des droits des passagers

En cas de vol annulé suite à une grève de personnel, les passagers doivent être assistés et pris en charge par la compagnie aérienne, en vertu du règlement CE 261/2004 qui fixe des obligations aux transporteurs aériens et encadre les droits de leurs passagers.

« En effet, la compagnie a une obligation d'information et de prise en charge de ses passagers. Pour commencer, elle doit proposer des boissons et repas dès lors que les passagers attendent à l’aéroport depuis au moins 2 heures dans le cas d’un vol court-courrier, 3 heures pour un moyen-courrier et 4 heures pour un long-courrier. Par ailleurs, les passagers ont droit à deux communications », rappelle Anne-Laure Hery, porte-parole d'Air Indemnité.

Mais ce ne sont pas les seules obligations des compagnies.

  • Dans le cas d’une annulation de vol, la compagnie doit proposer une alternative à ses passagers : soit le report de leur vol à une date ultérieure (dans les meilleurs délais si elle en a la possibilité) soit le remboursement du billet d’avion qui doit alors intervenir sous 7 jours.

  • Dans le cas où les passagers sont replacés sur un vol ultérieur – qui a lieu le lendemain, par exemple – la compagnie aérienne doit alors prendre en charge leur hébergement et le transport entre l’aéroport et le lieu de l’hébergement.

  • « Une annulation de vol imputable à la compagnie, comme cela est le cas lorsque son personnel a prévu une grève, et dès lors que le délai de prévenance de 14 jours n’est pas respecté, donne droit à une indemnisation. Que le passager dont le vol a été annulé ait été replacé sur un autre vol ou bien remboursé, il a droit, dans ce cas, à une indemnité pour réparer le préjudice subi », insiste Anne-Laure Hery. La règlementation européenne prévoit trois paliers d’indemnisation : 250, 400 ou 600 euros par passager. Ces montants varient en fonction de la distance du vol. 

En cas de vol avec British Airways les 9, 10 ou 27 septembre, il est donc conseillé de vous rendre dans l’espace dédié aux réservations. La compagnie propose à ses clients d’ « effectuer une nouvelle réservation avec une autre date de voyage ou de transport aérien ou [de] rembourser [leur] vol annulé en ligne. »

 

Auteur : Vanessa d'Air Indemnité

Crédit photos : © photothèque British Airways

Rédigé le 05/09/2019

Tags : Compagnies aériennes Grèves

Ces articles pourraient également vous intéresser :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici