Actualités du voyage

HOP ! change de nom et devient Air France HOP

HOP ! change de nom et devient Air France HOP

Facebook logo Twitter logo Google+ logo LinkedIn logo Mail logo

HOP ! est morte, vive Air France HOP ! La filiale régionale d’Air France change de nom. Air France a officialisé cette information dans un communiqué le 1er février. HOP ! disparaît donc pour devenir une sorte de sous-marque. Le but : mettre en avant le blason d'Air France que Benjamin Smith, nouveau DG du groupe depuis août, souhaite redorer.

Benjamin Smith n’a jamais caché qu’il n’aimait pas la profusion de marques au sein d’Air France et qu’il fallait simplifier l’offre existante pour le client. Il poursuit donc « le processus de simplification du portefeuille de marques d’Air France – KLM », peut-on lire dans le communiqué d’Air France en date du 1er février. Le but :  « apporter plus de lisibilité pour les clients et plus de cohérence avec l’offre commerciale globale du groupe. » Après la fin de Joon, annoncée mi-janvier (elle sera absorbée par Air France dans les mois à venir), voilà donc un nouveau changement au sein de l’offre Air France. HOP ! qui est en charge des vols court-courriers opèrera désormais sous le nom Air France HOP.

Renforcement de la marque Air France

« Cette évolution permet de rattacher plus distinctement cette offre à la marque Air France, et la renforce en en faisant l’unique point de repère des clients souhaitant voyager sous la livrée tricolore », explique la direction d’Air France.

Benjamin Smith souhaite ainsi capitaliser sur une marque forte, Air France, et amorcer un virage vers le haut de gamme, afin de séduire davantage de clients internationaux et ainsi rivaliser avec les grandes compagnies aériennes.

Dans ce même communiqué, Air France résume ainsi ce choix stratégique, dont le changement de nom de HOP ! est une nouvelle manifestation : « Ainsi le groupe Air France-KLM s’appuie sur deux marques fortes, Air France et KLM, dotées de déclinaisons régionales avec Air France HOP et KLM Cityhopper, et propose à ses clients une offre low-cost portée par la marque Transavia, présente en France et aux Pays-Bas. »

Des rumeurs de restructuration …

Quelques jours avant l’officialisation du changement de nom de HOP !, des rumeurs circulaient déjà. Mais, contrairement à Joon, la compagnie HOP ! ne sera ni supprimée ni intégrée à Air France. Le 30 janvier, un article de La Tribune – repris par d’autres médias – avait vu juste : « (…) la marque HOP (…) va donc revenir sous l'ombrelle de la marque ‘Air France suivie de quelque chose’ ».

Mais ce même article va plus loin supposant que ce changement de nom préfigure une restructuration de la compagnie : « Au-delà du changement de marque, c'est toute la restructuration de la compagnie régionale qui interroge au regard des difficultés financières et opérationnelles de HOP ! qui entraîne la diminution progressive de la compagnie. »

Créée en mars 2013, HOP ! (future Air France HOP) dessert actuellement 35 destinations françaises et 11 destinations en Europe. La Tribune évoque aussi des « sources proches du comité d'entreprise de HOP » suggérant que ce changement pourrait s’accompagner d’un recentrage des activités sur les liaisons au départ de Roissy-Charles de Gaulle et d’Orly. Et de conclure : « Un tel recentrage poserait la question des bases et des 400 pilotes de Nantes, Lyon et Strasbourg. Il poserait également la question des lignes transversales (province-province). Beaucoup imaginent déjà qu'elles seront assurées à l'avenir par Transavia. »

En attendant, rien de tel n’est annoncé par Air France qui a confirmé que tous les vols vendus sous le nom HOP ! ou actuellement en vente seront assurés normalement, sans impact pour leurs clients. 

Auteur : Vanessa d'Air Indemnité

Crédit photos : © imagi (CC0 Creative Commons - Pixabay)

Rédigé le 01/02/2019

Tags : Compagnies aériennes

Ces articles pourraient également vous intéresser :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici