Actualités du voyage

Nouvelles grèves des pilotes Ryanair en Espagne et au Royaume-Uni en septembre Nouveauté !

Nouvelles grèves des pilotes Ryanair en Espagne et au Royaume-Uni en septembre

Facebook logo Twitter logo LinkedIn logo Mail logo

Ryanair fait face à la fronde de ses pilotes et connaîtra deux nouveaux épisodes de grève fin septembre, en Espagne et au Royaume-Uni. Les pilotes de la low-cost basés en Espagne ont prévu de débrayer 5 jours : les 19, 20, 22, 27 et 29 septembre. Au Royaume-Uni, les pilotes prévoient de nouvelles actions - après deux grèves les 22 et 23 août et les 1er et 2 septembre -  les 18, 19, 21, 23, 25, 27 et 29 septembre.

900 pilotes espagnols concernés par 5 journées de grève

A leur tour, les pilotes espagnols de la low-cost ont décidé de faire grève. Au coeur de leurs revendications : les conditions de travail. Le syndicat qui les représente, le SEPLA (Sindicato Español de Pilotos de Línea), estime que les réunions de conciliation entre la direction de Ryanair et lui se sont révélées infructueuses. En plus des revendications salariales, les pilotes espagnols entendent également protester contre les suppressions d'emploi annoncées par la compagnie : au mois de juillet, Ryanair indiquait, en effet, la fermeture prochaine de certaines bases.

En l'occurrence, les bases de Tenerife, Lanzarote, Grande Canarie et Gérone devraient fermer à compter du 8 janvier 2020. 

Par conséquent, les quelque 900 pilotes qui travaillent pour Ryanair en Espagne sont appelés à cesser le travail durant 5 jours, fin septembre. Les passagers ayant prévu un voyage avec la low-cost depuis/vers l'Espage les deux derniers week-ends du mois de septembre risquent donc de rencontrer des problèmes :

- le jeudi 19 et le vendredi 20 septembre

- le dimanche 22 septembre

- le vendredi 27 et le dimanche 29 septembre

Les pilotes britanniques annoncent 7 nouvelles journées de grève

Au Royaume-Uni, les pilotes, déjà en grève les 22 et 23 août et les 1er et 2 septembre derniers, annoncent aussi des grèves fin septembre. Sur les 7 journées annoncées, 3 sont communes à celles des pilotes espagnols (19, 27 et 29 septembre). Ils seront en grève :

- le mercredi 18 et le jeudi 19 septembre

- le samedi 21 septembre

- le lundi 23 septembre

- le mercredi 25 septembre

- le vendredi 27 septembre

- le dimanche 29 septembre

L'appel à la grève a été lancé par l'organisation syndicale représentative des pilotes britanniques, Balpa ((British Airline Pilots Association), également à l'initiative d'un vaste mouvement de grève chez British Airways. Selon le syndicat, la direction de la compagnie refuse de prendre part à des discussions alors que les pilotes sont insatisfaits de leurs conditions de travail et de leurs salaires« Les pilotes de Ryanair veulent obtenir les mêmes accords en vigueur dans les autres compagnies aériennes. Nos demandes ne sont pas déraisonnables », indique le secrétaire général du syndicat.

Grèves des pilotes Ryanair : remboursement et indemnisation 

S'il est difficile d'évaluer l'ampleur potentielle de ces mouvements de grève, il y a fort à parier que les 5 jours et 7 jours de grève respectivement décrétés par les syndicats de pilotes en Espagne et au Royaume-Uni perturbent les plans de voyage des clients de Ryanair.
Si vous avez un vol Ryanair prévu depuis/vers l'Espagne ou le Royaume-Uni pendant ces grèves, la première chose à faire est de vous rapprocher de la compagnie si celle-ci ne vous a pas spontanément contacté(e). A priori, les personnes concernées par une annulation de vol liée à la grève seront informées et il est possible également de vérifier le statut du vol en ligne

En cas d'annulation de vol liée aux grèves de pilotes, Ryanair doit proposer une assistance et une prise en charge à ses passagers, à savoir :

  • les informer de leurs droits conformément au règlement CE 261/2004 (qui encadre les obligations des compagnies et les droits des passagers aériens)
  • leur donner la possibilité de passer deux appels ou autre type de communication
  • leur offrir boissons et repas dans l'attente du prochain, dès lors que les passagers attendent plus de 2 heures au départ (vol de moins de 1 500 km), plus de 3 heures (1 500-3 500 km) ou plus de 4 heures (plus de 3 500 km).
  • leur proposer un autre vol (à sa charge et dans des conditions de transport similaires) ou le remboursement de leur billet s'ils préfèrent renoncer à leur vol
  • leur proposer un hébergement si le vol de remplacement prévu a lieu le lendemain ou plusieurs jours après, et le transport entre le lieu d'hébergement et l'aéroport

« Dans le cas d'une grève de personnel, il ne s'agit pas d'une condition extraordinaire au regard du règlement européen. En effet, la compagnie aérienne doit faire son possible, en connaissance de cause, pour assurer son planning de vols. Dans le cas de ces grèves de pilotes chez Ryanair, les vols annulés pour cette raison peuvent donc être éligibles à une indemnisation. Chaque passager a droit à une indemnité d'un montant forfaitaire fixé par le réglement européen. En cas de vol annulé, le passager lésé peut être indemnisé et ce, qu'il ait été réacheminé sur un autre vol ou bien qu'il ait été remboursé », explique Anne-Laure Hery, porte-parole d'Air Indemnité.

Pour rappel, cette indemnité forfaitaire dépend, non du prix du billet, mais de la distance parcourue par le vol :

  • 250 euros/passager pour les vols jusqu'à 1 500 km
  • 400 euros/passager pour les vols de 1 500 à 3 500 km et pour tous les vols intracommunautaires (UE-UE) de plus de 1 500 km
  • 600 euros/passager pour les vols de plus de 3 500 km

 

Mais aussi... grèves du personnel de cabine Ryanair en Espagne et au Portugal 

  • Certaines journées de mobilisation des pilotes espagnols seront communes aupersonnels de cabine espagnols qui ont également déposé un préavis de grève. Les prochaines dates de mobilisation sont les 13, 20, 22, 27 et 28 septembre
  • Au Portugal, les personnels de cabine Ryanair seront en grève le vendredi 27 septembre, à l'appel du Syndicat national du personnel de vol de l’aviation civile (SNPVAC). Ce dernier demande à la direction de la compagnie de respecter le code du travail portugais et non le droit irlandais. Ce même syndicat avait déjà déposé un préavis de grève du 21 au 25 août, mais, en raison d'un service minimum imposé par le gouvernement, le mouvement n'avait eu qu'un faible impact sur les vols.

Auteur : Vanessa d'Air Indemnité

Crédit photos : © photothèque Ryanair

Rédigé le 11/09/2019

Tags : Compagnies aériennes Grèves

Ces articles pourraient également vous intéresser :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici